Kaffrine : 80 prélèvements effectués, aucun cas de Covid-19 signalé (médecin)
APS
SENEGAL-SANTE

Kaffrine : 80 prélèvements effectués, aucun cas de Covid-19 signalé (médecin)

Kaffrine, 7 avr (APS) - Au total, 80 prélèvements ont été effectués sur des cas suspects et aucune contamination au nouveau coronavirus n’a encore été recensé dans la région de Kaffrine (centre) depuis l’apparition de la maladie au Sénégal le 2 mars dernier, a annoncé jeudi, son médecin-chef, Dr Moustapha Diop.
 
"Aujourd’hui, nous avons fait à peu près 80 prélèvements durant la période dans la région de Kaffrine. Et, pour l’instant, ces prélèvements sont tous revenus négatifs", a-t-il notamment déclaré.
 
Le docteur Diop s’exprimait au terme d’une visite du Comité régional de gestion des épidémies de Kaffrine au poste de santé de Darou Minam 2, dans le district de Malém Hodar.
 
La mission était dirigée par le gouverneur, William Manel en présence des autorités administratives, des élus locaux, des chefs de services et des responsables des forces de défense et de sécurité.
 
"Nous n’avons pas encore noté de cas confirmé dans la région de Kaffrine. Mais, nous continuons à avoir des cas suspects et des alertes", a fait savoir Dr Moustapha Diop. 
 
Il a ainsi appelé les agents de santé de la région de Kaffrine "à être plus agressifs en faisant de la surveillance active". 
 
"Nous appelons les agents de santé à aller vers la communauté afin de les recenser et de travailler avec eux pour les détecter", a insisté le médecin-chef de la région médicale. 
 
"Nous n’avons pas encore de cas positif au niveau de la région de Kaffrine. Mais, tous les jours nous faisons des prélèvements qui sont envoyés à Touba ou à Dakar et qui heureusement jusque-là nous reviennent négatifs", a réagi le gouverneur, William Manel. 
 
Pour lui, "cela doit pousser les acteurs de Kaffrine à être plus dans la riposte avec des stratégies nouvelles plus fortes et plus importantes pour garantir leur localité ce statut de région non encore affecté par le COVID 19". 
 
Il a assuré que le dispositif sera maintenu et renforcé "pour que le COIV 19 n’entre pas dans la région", incitant l’ensemble des acteurs de la région de Kaffrine à travailler davantage.
 
’’(…) des comités villageois d’alerte doivent être opérationnel parce que nous sommes dans une zone de transit où il y a beaucoup de mouvements de personnes qui entrent et sortent", a-t-il plaidé. 
 
William Manel a expliqué que cette tournée du Comité régional de gestion des épidémies a pour objectif de voir si les mesures édictées par le gouvernement sont respectées au poste de santé de Darou Minam 2.
 
Il a déclaré avoir trouvé "une équipe médicale très engagée et disponible" mais qui, surtout "maîtrise sa circonscription". 
 
"C’est un poste de santé stratégique qui polarise 26 villages et qui est frontalier avec des villes comme Linguère. C’est une zone de transit par rapport aux transhumants qui viennent se consulter au niveau de ce poste. Ce poste est donc dynamique et stratégique", a-t-il fait observer.
 
Le Comité régional de gestion des épidémies de Kaffrine a offert des équipements au poste de santé de Darou Minam 2.

MNF/ASB/OID