Journée des travailleurs blessés : Les syndicalistes réfléchissent sur les cancers professionnels
APS
SENEGAL-TRAVAIL-SANTE

Journée des travailleurs blessés : Les syndicalistes réfléchissent sur les cancers professionnels


Dakar, 28 avr (APS) – Le cancer provoqué par le travail est un "fléau meurtrier" a indiqué, samedi à Dakar, Ndiouga Wade, président de la Confédération syndicale internationale de l’Afrique (CSI Afrique) qui renseigne que "plus de 10% des cancers résultent d’une exposition à des substances dangereuses sur le lieu de travail".


 


"Plus de 10% des cancers résultent d’une exposition à des substances dangereuses sur le lieu de travail. Cette maladie provoquée par le travail est un fléau meurtrier" a indiqué M. Wade venu représenter le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) à la célébration de la Journée internationale de commémoration des travailleurs morts ou blessés au travail.




Organisée par l’Intersyndicale en sécurité, santé et environnement au travail (ISSET), la Journée internationale des travailleurs morts ou blessés au travail est axée cette année sur "les cancers professionnels".




Ndiouga Wade a, à cette occasion, appelé les travailleurs à une meilleure organisation et les pouvoirs publics à "réglementer plus efficacement" l’utilisation des produits toxiques dans les lieux de travail.




Il s’agit d’œuvrer à l’avènement de "milieux de travail sûrs, salubres, motivants et sécuritaires, gages d’une rupture avec un certain nombre de pratiques ou de situations qui entravent l’instauration d’une culture de prévention" a-t-il fait remarquer.


Pour M. Wade, parmi ces ‘’situations ou pratiques inhibitrices figurent entre autres la faible présence des inspecteurs et contrôleurs du travail sur les lieux de travail dans le but de s’assurer de leur conformité aux lois et règlements, l’insuffisance du nombre d’espaces propices au dialogue social en matière de Sécurité et de Santé au Travail (SST) au sein des entreprises, l’exclusion de la majorité des travailleurs contre les risques professionnels(cas du secteur informel, l’agriculture etc)’’.