Incendie à l’hôpital Maguette-Lô : l’enquête pointe
APS
SENEGAL-SANTE

Incendie à l’hôpital Maguette-Lô : l’enquête pointe "une négligence’’ (ministre)

Dakar, 29 avr (APS) – Le rapport provisoire de l’enquête sur l’incendie à l’hôpital Maguette Lô de Linguère (Louga, Nord) a conclu à une négligence du service de néonatologie, a révélé jeudi le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.
 
‘’Le rapport provisoire mis à notre disposition par les responsables de l’enquête nous a permis de noter une négligence par rapport au service de néonatologie’’, a-t-il dit en marge de la revue annuelle conjointe (RAC) du Plan national de développement sanitaire et social (PNDSS).
 
Interrogé sur les dispositions prises par le ministère de la Santé et de l’Action sociale à la suite de ce drame qui a coûté la vie à cinq nouveau-nés, le ministre signale que des mesures ont d’ores et déjà été prises après le constat de ces ‘’négligences’’.
 
Ainsi, il a été décidé de ‘’relever le Directeur de l’hôpital et de demander à toutes les personnes en poste au niveau du service de néonatologie de se mettre à la disposition de l’enquête’’.
 
Le ministre a assuré que ‘’toute la lumière sera faite sur ce drame’’ survenu samedi dernier, au service de néonatologie où sont internés des nouveau-nés prématurés.
 
Cinq bébés ont péri samedi dans un incendie survenu dans le service de néonatologie de l’hôpital Magatte-Lô, entraînant la mort de cinq nouveau-nés.
 
Le directeur de cet établissement public de santé, Abdou Sarr, a annoncé mardi avoir démissionné de ses fonctions en invoquant des ‘’convenances personnelles’’.
 
Mercredi en conseil des ministres, le chef de l’Etat a demandé au ministre de la Santé et de l’Action sociale de veiller à ce que ‘’toute la lumière’’ soit faite sur cet incendie.
 
Macky Sall a souligné ‘’la nécessité de sanctionner rigoureusement les manquements constatés et de déployer toute l’assistance psychosociale requise aux parents endeuillés’’, selon le communiqué ayant sanctionné la rencontre.
 
L’incendie qui a coûté la vie aux nouveau-nés ‘’révèle des dysfonctionnements notables des services, mais également l’impératif de procéder à des réformes urgentes et en profondeur du système de santé dans toutes ses dimensions’’, ajoute le communiqué.

ADL/MD/ASG