Guédiawaye : une association veut aider l’Etat dans la lutte contre les maladies dites
APS
SENEGAL-SANTE

Guédiawaye : une association veut aider l’Etat dans la lutte contre les maladies dites "rares"’’

Guédiawaye, 4 mars (APS) – Le vice-président de l’Association humanitaire contre les maladies (AHCM), Mouhamed Yehuewnu a fait part samedi à Guédiawaye (banlieue de Dakar) de l’ambition de sa structure de jouer le rôle de relais entre les populations à la base et le gouvernement pour mieux lutter contre les maladies dites "rares".
 
"Nous voulons être un relais du ministère de la Santé publique et de l’Action sociale dans la banlieue pour sensibiliser, dérouler des programmes d’actions dans la lutte contre les maladies dite rares", a-t-il notamment indiqué.
 
M. Yehuewnu s’exprimait lors d’une rencontre, tenue à l’initiative de l’AHCM dans les locaux de la mairie de ville de Guédiawaye entres cette association, des spécialistes de ces maladies dites "rares", ainsi que des élus et acteurs de développement locaux. 
 
La rencontre se tenait dans le cadre de la célébration de la 10ème édition de la journée internationale de lutte contre ces maladies rares (la fièvre de la vallée du rift, une fièvre hémorragie, le Zika transmis par la piqûre d’un moustique infecté, la microcéphalie, le Creutzfeldt-Jakob ou maladie de la vache folle) etc.
 
"Nous ambitionnons d’aider les populations, notamment à travers la sensibilisation, avec beaucoup d’autres plans d’action", ajouté Mouhamed Yehuewnu.
 
"Si à la base, nous attendons tout de l’Etat, des autorités au haut niveau, nous risquerons d’accuser un énorme retard dans la lutte contre de telles maladies", a fait remarquer le vice-président de l’Association humanitaire contre les maladies.

SG/ASB