Ndangane : 179 personnes consultées gratuitement
APS
SENEGAL-SANTE

Ndangane : 179 personnes consultées gratuitement

 Ndangane (Fatick), 13 mai (APS) – Cent soixante-dix-neuf habitants de Ndangane, un village de la région de Fatick, ont bénéficié, ce vendredi, de consultations médicales gratuites, à l’occasion du Festival international de la culture sereer (FESICS).

Il s’agit d’une initiative du promoteur de l’élection miss Sine-Saloum, Lionel Lopez, en collaboration avec l’ONG Medical Solidarity.

Les 179 personnes consultées sont en majorité des femmes, a précisé le président fondateur de l’ONG Medical Solidarity, Moustapha Coulibaly. Divers services ont été offerts aux populations : consultations générales enfants, consultations générales adultes, gynécologie, planification familiale, dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein, a-t-il précisé.

"Pour ce faire, une équipe de sept médecins spécialisés en radiologie, oncologie, gynécologie a été déployée pour appuyer l’équipe paramédicale du district sanitaire de Ndangane, dirigée par un médecin généraliste", a-t-il expliqué.

Plusieurs dons de médicaments ont également été offerts aux populations de Ndangane et environs.

Selon M. Coulibaly, l’objectif est permettre aux populations des zones reculées, défavorisées ou qui n’ont pas accès aux soins de base, d’avoir accès aux services de santé.

Il a rappelé qu’il s’agit de la troisième séance de consultations de ce genre, organisée dans la commune de Fimela, en l’espace de mois.

Cette activité permet également de relever le plateau technique du district sanitaire, et d’impliquer la population locale à travers des sensibilisations et des échanges, a-t-il renseigné.


Les bénéficiaires des consultations ont, à l’unanimité, magnifié l’initiative, souhaitant qu’elle soit organisée de façon plus fréquente. 

‘’C’est une excellente initiative. J’ai 66 ans, et cela fait plusieurs années que j’ai des problèmes de santé. Mais, faute de moyens, je n’ai jamais pu aller voir un médecin’’, a déclaré Ndèye Binta Ndong.

‘’En plus d’un dépistage du col de l’utérus, ils m’ont offert des médicaments’’, a fait savoir une autre patiente interrogée après sa consultation.

La commune de Fimela, en collaboration avec la Fondation Medical Solidarity, est en train de travailler à la mise en place d’une structure sanitaire de pointe dans la zone, a révélé Moustapha Coulibaly.

MK/ASG