Fatick : les personnes d’âges extrêmes vulnérables aux gastro-entérites aiguës (médecin)
APS
SENEGAL-SANTE

Fatick : les personnes d’âges extrêmes vulnérables aux gastro-entérites aiguës (médecin)

Fatick, 1er sept (APS) - Les personnes aux âges extrêmes - les nourrissons et les personnes âgées – sont vulnérables aux gastro-entérites aiguës qui peuvent être d’origine parasitaire ou par une toxi-infection alimentaire a déclaré, mercredi, le docteur Ablaye Touré, médecin communautaire au centre de santé de Fatick.



"Les maladies les plus fréquentes en cette période hivernale surtout au mois d’août ce sont les gastro-entérites aiguës qui peuvent être d’origine parasitaire comme être dues à une toxi-infection alimentaire", a-t-il dit.

Dans un entretien accordé au l’APS, le médecin communautaire a indiqué que "presque 90% de nos consultations sont des gastro-entérites néanmoins, on a eu deux à trois cas de paludisme avec un TDR positif".

Selon lui, "les gastro-entérites peuvent être imputées en ce moment à la fréquence des mouches qui sont très nombreuses mais également le changement dans les habitudes alimentaires peut aussi être à l’origine".

"Ce qu’il faut toujours c’est que tout malade qui vomit et qui a une diarrhée, avant même de venir à l’hôpital, il faut démarrer la réhydratation et l’acheminer à la structure de santé la plus proche", a suggéré M. Touré.

"Les personnes aux âges extrêmes - les nourrissons, les personnes âgées - sont les plus vulnérables à cette pathologie parce qu’elles se déshydratent très souvent et la déshydratation est une maladie qui tue", a-t-il averti.

"Les personnes âgées surtout, a poursuivi le médecin, viennent à des stades de déshydratation très sévère mais néanmoins, il y a des équipes qui sont sur place pour les prendre en charge".

Toutefois, Dr Ablaye Touré a invité les parents des personnes âgées à les "surveiller", leur donner beaucoup d’eau parce qu’elles "ont honte" de dire à leurs enfants qu’elles ont la diarrhée.

Cependant, "la prise en charge de cette pathologie se fait difficilement à cause des ruptures de produits au niveau de notre pharmacie mais aussi le manque de personnel médical qualifié", a-t-il fait remarquer.

FD/PON