Etat d’urgence : réduction de la durée du couvre-feu, réouverture des lieux de culte et rentrée scolaire partielle
APS
SENEGAL-SANTE

Etat d’urgence : réduction de la durée du couvre-feu, réouverture des lieux de culte et rentrée scolaire partielle

Dakar, 11 mai (APS) – Macky Sall a annoncé lundi soir un ‘’assouplissement’’ de l’état d’urgence comprenant la réduction de la durée du couvre-feu, la réouverture des lieux de culte, la reprise des cours dans les classes d’examen, le 2 juin, et un réaménagement des horaires de bureau, fixés de 9 heures à 16 heures.

Ces mesures entreront en vigueur mardi 12 mai, selon le président de la République, qui s’est adressé à la nation, via la RTS.

‘’J’ai décidé de l’assouplissement des conditions de l’état d’urgence’’, a-t-il dit, ajoutant qu’‘’à compter du mardi 12 mai 2020, les horaires du couvre-feu seront de 21 heures à 5 heures, au lieu de 20 heures à 6 heures’’.

‘’Les horaires de bureau sont réaménagés de 9 heures à 16 heures’’, a annoncé Macky Sall.

Dans le cadre de l’‘’assouplissement’’ de l’état d’urgence en vigueur depuis le 24 mars, ‘’les marchés et autres commerces, qui étaient astreints à des jours particuliers d’ouverture, seront ouverts six jours et resteront fermés un jour dédié au nettoiement’’, a annoncé M. Sall.

‘’Ce jour [de fermeture] sera déterminé par l’autorité compétente (préfets, sous-préfets et maires) en fonction des contingences locales’’, a-t-il précisé.

Les marchés hebdomadaires appelés ‘’louma’’ seront rouverts, ‘’mais dans les limites de chaque département’’, selon le président de la République.

‘’Il sera également procédé à la réouverture des lieux de culte. Le ministre de l’Intérieur, en rapport avec le ministre de la Santé et de l’Action sociale, engagera les consultations nécessaires à cet effet avec les guides spirituels et les associations religieuses, pour convenir des conditions et modalités’’, a déclaré Macky Sall.

‘’S’agissant de l’école, les cours reprendront le 2 juin pour les classes d’examen, c’est-à-dire les classes de CM2, de troisième et de terminale’’, a-t-il annoncé.

Ainsi, 551.000 élèves (sur 3.500.000 élèves, au total) – du public et du privé - sont concernés par la rentrée des classes au début du mois prochain, selon le chef de l’Etat. Par conséquent, l’année scolaire et le calendrier des examens seront réaménagés, a-t-il dit.

Les élèves des autres classes continueront de suivre les cours à domicile, à l’aide du ‘’dispositif ‘Apprendre à la maison’, décliné dans ses plateformes télévisuelle, radiophonique et numérique’’, a précisé Macky Sall.

Concernant les universités, le ministre de l’Enseignement supérieur va se concerter avec les académies pour ‘’aménager les enseignements à distance’’.

Selon le chef de l’Etat, le gouvernement va veiller à ce que ‘’la fréquentation des lieux de culte, des établissements scolaires et des autres espaces publics (marchés, commerces et restaurants) obéisse strictement aux mesures de distanciation sociale et aux gestes barrière, notamment le port obligatoire du masque et le lavage des mains’’.

Il dit avoir décidé d’assouplir l’état d’urgence pour ‘’adapter notre stratégie’’ de lutte contre le Covid-19 à la poursuite de ‘’nos activités essentielles’’, pour ‘’faire vivre notre économie’’.

Du 2 mars à maintenant, le Sénégal compte 1.886 cas positifs de Covid-19, dont 715 guéris et 19 décédés, selon le chef de l’Etat.

Il ajoute que 1.151 malades sont sous traitement, et 7.182 contacts sont suivis par les services de santé.

ESF/ASG