Drépanocytose : un spécialiste souligne l’importance du dépistage précoce
APS
SENEGAL-SANTE

Drépanocytose : un spécialiste souligne l’importance du dépistage précoce


Dakar, 18 juin (APS) -​ Le responsable du Centre de recherche et de prise en charge ambulatoire de la drépanocytose (CERPAD) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis a souligné, vendredi, l’importance du dépistage précoce de cette maladie.

’’Il faut dépister le plus tôt possible pour éviter un diagnostic tardif car toutes les complications peuvent être prévenues et traitées. Les enfants débutent la maladie à partir de 3 mois’’, a dit le professeur Ibrahima Diagne lors d’une journée d’information sur cette maladie.

Il faisait une présentation sur le dépistage néonatal expérimenté au Centre de recherche et de prise en charge ambulatoire de la drépanocytose (CERPAD) de Saint louis.


’’Si un enfant est dépisté à la naissance, toute la famille peut être dépistée et cela relève de la prévention de la communauté et de la famille’’, a fait valoir Pr Diagne. 


Il a signalé que le projet expérimental installé à l’Unité de Formation et de Recherche de Médecine de l’Université Gaston Berger a pour objectif de ’’dépister systématiquement la drépanocytose chez les nouveaux-nés dans les maternités de Saint-louis’’.


’’Il s’agit aussi de prendre en charge, d’analyser les données épidémiologiques, cliniques et socio-anthropologiques mais aussi de proposer un modèle de dépistage néonatal et de prise en charge précoce de la maladie drépanocytaire adapté au Sénégal’’, a-t-il rappelé.

Le CERPAD, a, selon son responsable, permis de ’’déterminer l’incidence réelle de la drépanocytose dans une population, d’identifier des maladies de l’hémoglobine autres que la drépanocytose, d’assurer la prise en charge précoce des enfants porteurs de syndrome drépanocytaire majeur et de faire le dépistage dans les familles des enfants atteints’’.

La drépanocytose a été découverte pour la première fois chez un étudiant en chirurgie dentaire, Walter Clément Noel, en 1910, par le professeur James Henrick aux Etats Unis, a t-il rappelé.



SKS/OID/AKS