La LISCA compte subventionner 3000 mamographies en  2017 (présidente)
APS
SENEGAL-FEMMES-SANTE

La LISCA compte subventionner 3000 mamographies en 2017 (présidente)

Dakar, 29 sept (APS) - La Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (LISCA) envisage de subventionner cette année 3000 mammographies, a indiqué vendredi sa présidente, Fatoumata Guenoune.

"Pour 2017, nous voulons subventionner 3000 mammographies et examiner 3000 femmes. La campagne de dépistage du cancer du sein, organisée en partenariat avec les radiologues privés, propose une mammographie à double lecture à 15 mille FCFA pour toutes les femmes âgées de 40 à 74 ans, soit une réduction de 50% du prix habituel", a t-elle dit.

Fatoumata Guenoune s’exprimait lors du lancement de la campagne "Octobre Rose", placée sous le thème : "La place de la mammographie dans la détection précoce du cancer du sein".

Selon elle, 2000 nouveaux cas de cancer du sein et plus de 1100 cas de cancer du col de l’utérus sont détectés chaque année, et pour la plus part d’entre eux, les malades arrivent dans les structures sanitaires dans un stade avancé.

"Ainsi, des séances de consultations seront organisées à partir du 7 octobre prochain au niveau de la LISCA, le 28 octobre également au niveau du stade de l’Amitié [stade Léopold Sédar Senghor]. Ces séries de consultations se poursuivront à Touba et Tivaoune, du 11 au 13 octobre courant", a-t-elle indiqué.

Le Dr Guenoune rappelle que la LISCA a pour but de développer toutes formes de lutte contre le cancer au plan social, sanitaire et de la recherche.

De 2010 à 2016, dit-elle, la LISCA a subventionné la mammographie pour 7669 femmes au Sénégal.

Pour cette année, elle compte multiplier les actions de sensibilisation, de communication, de plaidoyer et de promotion du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus, a-telle ajouté.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a assuré de la continuité du programme de dotation des structures de santé en appareils de mammographie et de détection précoce des cancers.

"L’installation des radiothérapies dans les hôpitaux de Dalal Diam de Pikine et l’hôpital Aristide Le Dantec font également partie des priorités de mon département", a-t-il encore soutenu.

BF/ASG/ASB