Consultations médicales gratuites au profit des populations de Kaffrine
APS
SENEGAL-SANTE

Consultations médicales gratuites au profit des populations de Kaffrine

Kaffrine, 9 juin (APS) – Des centaines de personnes ont bénéficié de consultations médicales gratuites dans le cadre d’une opération lancée samedi à Kaffrine (centre), à l’initiative du professeur Massamba Diouf, enseignant chercheur à la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontologie de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), a appris l’APS.

‘’Le bilan des personnes consultés à mi-parcours est de 500 patients. Nous pensons qu’à la fin de cette journée nous pourrons atteindre le cap de 1000 patients vus par l’ensemble des spécialistes’’, a-t-il notamment indiqué dimanche à l’APS.

Des cas de diabète, de dermatose, de cardiopathies ont été détectés et seront prochainement référés à Dakar pour une meilleure prise en charge, a assuré le professeur Diouf. Il a souligné que dix spécialistes avaient fait le déplacement sur Kaffrine dans le cadre de ces consultations.

‘’Ces deux jours de consultations gratuites, de dépistage et de don de médicaments sont organisés à Kaffrine pour permettre à la population et à l’Etat de souffler. Nous voulons être des producteurs d’idées, de conviction mais aussi d’action’’, a-t-il ainsi expliqué.

Evoluant dans le domaine de la santé, il était nécessaire d’orienter nos actions vers l’aide aux populations de notre région natale afin qu’elles bénéficient d’une meilleure prise en charge de certaines pathologies relativement fréquentes, a fait valoir le Pr Diouf.

Il a insisté sur le fait que la région de Kaffrine n’était pas assez pourvue en ressources humaines. Selon lui, ces séances de consultations médicales ont été organisées également en hommage à Mamadou Abdou Bâ, un étudiant originaire de la localité, décédé alors qu’il avait presque achevé son cycle d’études en médecine.

‘’‘Cet étudiant qui était en fin de promotion avait toujours voulu qu’on organise des actions sociales notamment des journées de consultation dans le milieu carcéral et une campagne médicale dans une région hors de Dakar’’, a-t-il fait savoir.

Le professeur Massamba Diouf, chargé des affaires sociales du syndicat autonome des enseignants du supérieur (SAES), a magnifié l’appui de l’équipe médicale présente dans la commune de Kaffrine.

‘’Elle a fourni gracieusement des prestations notamment en gynécologies, en pédiatrie, en dermatologie, en urologie, en chirurgie dentaire, en gastroentérologie, en ophtalmologie, en chirurgie cardiologie entre autres’’, a-t-il ainsi listé.

MNF/AKS