COVID 19 : Vers l’élaboration d’un plan d’action régional de riposte à Kaffrine
APS
SENEGAL-SANTE

COVID 19 : Vers l’élaboration d’un plan d’action régional de riposte à Kaffrine

Kaffrine, 17 mars (APS) – Le gouverneur de Kaffrine, William Manel, a annoncé, mardi, l’élaboration d’un plan d’action régional de riposte pour faire face à la pandémie du coronavirus, a appris l’APS.


‘’Nous voulons élaborer un plan d’action régional de riposte pour faire face à cette pandémie. Et, ce plan d’action sera multisectoriel. Nous allons mettre en place une task force qui va se réunir toutes les semaines autour du gouverneur pour faire le point par rapport à la propagation du coronavirus’’, a-t-il fait savoir. 

Le gouverneur présidait la deuxième réunion du comité régional de gestion des épidémies à Kaffrine en présence du médecin-chef de Kaffrine, Dr Moustapha Diop, des autorités administratives, des chefs de service et des imams.

‘’Le plan d’action de riposte se veut un plan multisectoriel c’est-à-dire prenant en compte les actions de la santé, de l’élevage et des forces de défense et de sécurité, bref de tous les acteurs de la région de Kaffrine’’, a indiqué le médecin-chef de la région médicale de Kaffrine.

Pour l’élaboration de ce plan d’action, a signalé Dr Moustapha Diop, le secteur de la santé de Kaffrine a déjà mobilisé 32 millions de francs CFA en attendant les secteurs de la santé animale et les forces de défense et de sécurité. 
 
Par ailleurs, Dr Diop a fait état d’un cas suspect de coronavirus dans la région de Kaffrine.

‘’Nous sommes en situation d’alerte maximale. Et, aujourd’hui, nous n’avons pas encore de cas de coronavirus mais nous avons reçu 19 alertes dont 17 validées. Et, toutes ces 17 alertes validées ont fait l’objet d’investigation par nos équipes. Et, il y a effectivement un cas suspecté qui a fait l’objet d’un prélèvement acheminé à l’institut pasteur de Dakar’’, a-t-il fait savoir.

Il a rappelé que les résultats de ce cas suspect de coronavirus à Kaffrine sont attendus ce mardi.

‘’Nous sommes dans une région avec une position géographique particulière parce que frontalière avec la Gambie au niveau de Koungheul et de Kaffrine mais également avec beaucoup de proximité avec Touba. Nous sommes donc une région à haut risque’’, a fait observer Dr Diop.

‘’Le dispositif de surveillance de la région est en branle et nous sommes prêts et disposés à appliquer les instructions du ministère de la santé par rapport à la gestion de l’épidémie. Nous allons mettre en œuvre notre plan de riposte par rapport à l’épidémie’’, ajoute-t-il.

Le gouverneur de Kaffrine, William Manel, a ainsi appelé les populations de la région de Kaffrine à collaboration avec les agents de santé pour, dit-il, rompre la chaîne de transmission ou diminuer les risques de contamination.

‘’Depuis quelques semaines nous avons des cas communautaires au Sénégal qui demandent aussi une réponse communautaire. En ce sens, chacun a un rôle à jouer. Nous interpellons les uns et les autres à collaborer avec le comité régional mais surtout avec les agents de santé pour signaler les cas suspects à Kaffrine’’, a invité l’exécutif régional.

‘’Tout rassemblement qui peut être vecteur de transmission doit être interdit. Et, c’est en cela que nous avons instruit les forces de défense et de sécurité d’interdire tous les rassemblements comme les mariages, les baptêmes et autres cérémonies familiales’’, a-t-il insisté.

William Manel a aussi, lors de cette rencontre, demandé aux forces de défense et sécurité et à l’inspecteur d’académie (IA) de veiller à ce que tous les daraas (écoles coraniques) de la région de Kaffrine soient fermés pour protéger les apprenants qui sont dans ces lieux.
 
 

MNF/MD