Covid-19 : l’Afrique n’a reçu que moins de 2 % des vaccins déjà administrés dans le monde, selon l’OMS
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SANTE

Covid-19 : l’Afrique n’a reçu que moins de 2 % des vaccins déjà administrés dans le monde, selon l’OMS

Dakar, 9 avr (APS) – Moins de 2 % des 690 millions de doses de vaccins contre le Covid-19 administrées dans le monde l’ont été en Afrique, tandis que 90 % des doses ont été injectées à des personnes vivant dans 10 pays seulement, a déclaré vendredi la directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Afrique, Matshidiso Moeti.
 
Quarante-cinq des 54 pays africains ont reçu des vaccins, 43 d’entre eux ont entamé la vaccination et près de 13 millions des 31,6 millions de doses livrées au continent ont été administrées, a-t-elle indiqué lors d’une conférence en ligne consacrée à la campagne de vaccination.
 
La plupart des pays d’Afrique ont reçu des vaccins contre le Covid-19 il y a seulement cinq semaines, a-t-elle rappelé, signalant que le continent n’a réceptionné qu’une petite quantité de doses.
 
‘’Le rythme de déploiement des vaccins n’est (…) pas uniforme, 93 % des doses ont été administrées dans 10 pays, qui ont vacciné le plus grand nombre de personnes et ont utilisé au moins 65 % de leurs stocks’’, a ajouté Matshidiso Moeti. 
 
La formation du personnel de santé chargé de la vaccination et l’identification des groupes prioritaires a permis à certains pays d’atteindre rapidement une grande partie des groupes ‘’à haut risque ciblés’’, tels que les professionnels de la santé, a-t-elle souligné.
 
‘’Des progrès sont certes réalisés, mais de nombreux pays africains ont à peine dépassé la ligne de départ. Des stocks limités et des goulots d’étranglement dans l’approvisionnement mettent les vaccins contre le Covid-19 hors de portée de nombreuses personnes dans notre région (l’Afrique)’’, a reconnu Mme Moeti.
 
Grâce au mécanisme Covax, mis en place par l’OMS pour une distribution équitable des vaccins entre pays développés et pays riches, ‘’16,6 millions de doses de vaccins ont été livrées aux pays africains’’, a précisé la directrice régionale de l’OMS en Afrique. L’AstraZeneca est le vaccin le plus distribué dans le continent, selon elle.
 
‘’L’accès équitable aux vaccins doit être une réalité si nous voulons collectivement faire un pas en avant dans la lutte contre cette pandémie’’, a ajouté Mme Moeti.
 
Le nombre de cas de caillot sanguin et de numération plaquettaire faible reste ‘’extrêmement bas’’ chez les quelque 200 millions de personnes qui ont reçu le vaccin AstraZeneca, a assuré l’OMS, comme pour dissiper les craintes liées à ce vaccin.
 
Le Comité consultatif mondial pour la sécurité des vaccins continue de recueillir et d’examiner des données tout en surveillant attentivement le déploiement de tous les vaccins contre le Covid-19. 
 
Les avantages l’emportent largement sur les risques, et les pays d’Afrique devraient continuer à vacciner les populations avec l’AstraZeneca, assure l’OMS.

ADL/ESF/ASG