Covid-19 : Le préfet de Nioro salue la forte mobilisation communautaire dans son département
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : Le préfet de Nioro salue la forte mobilisation communautaire dans son département

Nioro, 29 mai (APS) - Le préfet de Nioro, Abdou Aziz Diagne, a salué la forte mobilisation communautaire qui s’est traduite par la maîtrise de la lutte contre la maladie à coronavirus pour laquelle le département est actuellement à zéro cas.
 
’’Nous avons eu à partager sur les différentes actions qui ont été déroulées, des actions salvatrices qui nous ont conduits à avoir zéro cas de maladie à covid-19 dans le département de Nioro du Rip’’, a dit, jeudi, M. Diagne à la presse à l’issue d’une réunion du comité départemental de lutte contre les épidémies.
 
’’En effet, a-t-il poursuivi, les deux cas communautaires ainsi que les quatre cas contacts du département sont revenus guéris et tous les cas contacts des communautaires ont eu des résultats négatifs aux tests de la Covid-19. Donc le département de Nioro est actuellement indemne de malades du coronavirus’’.
 
Dans le cadre de la lutte contre cette maladie, le préfet a loué ’’les actions multisectorielles tant au niveau de la santé, de l’hygiène, de la sécurité, de la jeunesse, de l’action sociale et du développement communautaire, etc.’’. 
 
Il a aussi salué ’’l’excellent travail de la presse bien avant l’apparition du premier cas au Sénégal. Ce qui a permis d’anticiper sur les mesures préventives à développer mais également à mieux accompagner le secteur de la santé lors de l’apparition du premier cas dans la commune de Darou Salam et lors de l’apparition du deuxième cas dans celle de Taïba Niasséne’’.
 
De même, M. Diagne a apprécié ’’les différentes actions déroulées par le service d’hygiène qui ont permis de mettre l’accent sur la prévention mais également par les autres acteurs surtout au niveau communautaire’’.
 
Il a surtout félicité la population de Darou Salam pour son adhésion dès l’apparition du premier cas, ce qui a permis de mieux contenir la maladie.
 
Selon lui, ’’l’implication des guides religieux a aussi permis d’éviter les rassemblements notamment au niveau des marchés hebdomadaires et de certains lieux publics’’.
 
Dr Aboubakry Kaba, médecin-chef du district sanitaire, a aussi salué l’accompagnement des forces de sécurité, notamment la police des frontières et la gendarmerie qui ont accompagné le dispositif de lutte contre la Covid-19.

AMD/OID/ASB