Covid-19 : Le préfet de Kaolack prône une application ’’intelligente’’ des mesures d’interdiction
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : Le préfet de Kaolack prône une application ’’intelligente’’ des mesures d’interdiction

Kaolack, 18 mars (APS) - Le préfet de Kaolack, Cheikh Ahmed Tidiane Thiaw, a plaidé pour une application ‘’intelligente’’ des mesures prises par le gouvernement pour arrêter l’évolution du covid-19, soulignant qu’‘’il faut plutôt créer les conditions de sécurité et éviter de créer une insécurité alimentaire’’.

 
S’exprimant, ce mercredi, au terme d’une rencontre avec les délégués de quartier de Kaolack, il a tranché pour une application des mesures ‘’au cas par cas’’.
 
‘’Pas de fermeture systématique de tous les marchés’’, a dit le préfet, ajoutant qu’il ‘’faut accompagner, créer des conditions de sécurité car il est inutile de créer une insécurité alimentaire’’.
 
Selon lui, ‘’il ne faut pas rompre brutalement l’ordre public et la paix sociale et y aller dans l’application de ces mesures avec toute la souplesse qu’il faut’’.
 
L’interdiction est ferme, note-t-il, mais il ne faut pas l’appliquer à l’aveuglette, estimant qu’‘’il faut éviter que nos bonnes dames se réveillent un beau jour sans marchés, supermarchés, loumas (marchés hebdomadaires) et boutiques’’.
 
Concernant le transport, il a indiqué que des fiches d’embarquement et de débarquement seront remplies par les voyageurs, en vue de pouvoir les retrouver cas de maladie.
 
Cette réunion de sensibilisation avec les délégués de quartier a pour but de les impliquer dans la veille et le suivi des mesures prises pour éviter la propagation du Covid19, selon le préfet.
 
‘’Les délégués de quartier sont des auxiliaires de l’administration et nous les avons conviés à cette rencontre pour les informer des mesures prises pour éviter la propagation de cette maladie’’, a-t-il dit à la presse.
 
‘’Vous savez qu’en cette période il y a beaucoup de fake-news qui circulent et il fallait les abreuver à la bonne source’’, a ajouté M. Thiaw, soulignant qu’il leur revient, dans leur quartier, de ‘’nous représenter et de veiller au respect de ces dispositions’’.
 
Pour le préfet, les gens peuvent violer les textes par ignorance, mais ‘’les délégués de quartier peuvent largement contribuer à la communication au niveau de leur quartier’’.
 
Il a rappelé les six mesures prises par le président de la République dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et l’arrêté du ministre de l’intérieur portant interdiction des manifestations et rassemblements sur l’ensemble du territoire national.
 

AMD/MD