Covid-19 : 110 patients actuellement sous traitement dans la région de Diourbel
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : 110 patients actuellement sous traitement dans la région de Diourbel

Diourbel, 8 juin (APS) – Cent dix patients se font soigner actuellement du Covid-19 dans la région de Diourbel (centre), a-t-on appris lundi du gouverneur Gorgui Mbaye, qui précise que 95 d’entre eux sont pris en charge à domicile.
 
Les 15 autres sont internés au centre de traitement du Covid-19 de l’hôpital Matlaboul Fawzainy, dans la ville de Touba, l’une des plus touchées par la maladie au Sénégal.
 
L’hôtel réservé pour le confinement des cas contacts de coronavirus s’est vidé de ses occupants, selon M. Mbaye. ‘’Toutes les personnes qui étaient à l’hôtel sont sorties et pour l’instant nous avons 72 familles qui sont confinées à domicile, dont 68 à Touba. Les quatre autres sont à Mbacké’’, a-t-il précisé.
 
Selon le gouverneur, depuis le début de la pandémie de Covid-19 au Sénégal, 412 tests positifs ont été recensés dans la région de Diourbel : 372 dans le district sanitaire de Touba, 37 dans celui de Mbacké et trois dans celui de Diourbel.
 
Le nombre de cas de coronavirus causés par transmission communautaire est de 114, a-t-il indiqué, ajoutant que 53 prélèvements ont été effectués lundi, et les résultats sont attendus dans les prochaines heures.
 
Il n’existe maintenant qu’un seul centre de traitement du Covid-19 dans la région de Diourbel, celui de l’hôpital Matlaboul Fawzainy, a précisé Gorgui Mbaye. ‘’Nous avons concentré nos efforts sur l’hôpital Matlaboul Fawzainy, qui est équipé de 100 lits’’ destinés aux personnes atteintes de coronavirus, a-t-il dit.
 
L’hôpital mobile de campagne installé à Touba par l’armée pour assister le centre de traitement du Covid-19 à Darou Marnane, dans la ville de Touba, va être ‘’redéployé’’ ailleurs, a-t-il annoncé.
 
‘’Le centre de traitement de Covid-19 de Darou Marnane est fermé. Donc l’hôpital mobile de campagne n’avait plus sa raison d’être, d’autant plus que des services en ont besoin ailleurs dans le territoire national’’, a expliqué M. Mbaye.
 
L’hôpital des enfants Touba-Toscana, qui a accueilli des personnes infectées de coronavirus, a également été fermé parce qu’‘’il y avait peu de malades’’, selon le gouverneur.
 
La semaine dernière, cet établissement a été la cible de manifestants, qui réclamaient la levée des mesures de restriction (état d’urgence, couvre-feu, interdiction du transport interurbain, etc.). Lors des manifestations, des manifestants ont mis le feu à une ambulance appartenant au centre Touba-Toscana.

FD/ESF/ASG