Coronavirus : Le gouverneur de Fatick plaide le renforcement des contrôles aux frontières
APS
SENEGAL-SANTE

Coronavirus : Le gouverneur de Fatick plaide le renforcement des contrôles aux frontières


Fatick, 5 mars (APS) - Le gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, a plaidé mercredi pour un renforcement des moyens de contrôle aux frontières pour détecter les cas suspects de coronavirus.

’’Il est bon qu’aujourd’hui, par rapport au dispositif que le ministère de la Santé a mis au niveau de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD), qu’on puisse en disposer au niveau de nos zones frontalières terrestres de tels moyens ou d’équipements pour pouvoir réellement contrer l’expansion de cette épidémie’’, a dit le gouverneur.


Seynabou Guèye s’exprimait lors d’un entretien accordé à des journalistes en marge d’un CRD portant sur la préparation de l’édition 2020 de la fête nationale du 4 avril.


Pour l’instant, a-t-elle indiqué, ’’il y a un dispositif sanitaire pour contrôler les populations qui transitent au niveau du poste de Karang, principal site frontalier avec la République de Gambie, mais aussi pour détecter les cas suspects de coronavirus’’.


’’Le dispositif sanitaire de contrôle a été mis aussi en place au niveau d’autres zones stratégiques de la région comme le bac de Foundiougne et nous permet de faire les contrôles pour détecter les cas suspects que nous transférerons automatiquement au niveau national’’, a t-elle ajouté.


Elle a précisé que la mise en place de ce dispositif a été décidé à l’issue d’une réunion du Comité régional de lutte contre les épidémies.


’’Ce dispositif, on l’avait avant même que le premier cas positif au coronavirus ne soit détecté au Sénégal. On avait pris les devant par rapport à ça, en collaboration avec la région médicale et toutes ses équipes qui ont travaillé sur la sensibilisation’’, a-t-elle fait savoir. 


Dans cette dynamique, a-t-elle souligné, ’’des activités de sensibilisation des populations sur les bonnes pratiques à adopter pour éviter la maladie sont régulièrement déroulées par les équipes de la région médicale’’.


Selon elle, ’’dès l’instant que nous n’avons pas de cas détecté au niveau de nos régions, on ne peut que sensibiliser la population sur les bonnes pratiques contre cette maladie’’.


’’Et nous espérons, avec la participation des civils et des militaires dans des actions de prévention, pouvoir bien gérer les catastrophes et les épidémies dans la région’’, a-t-elle ajouté.


Le thème de la commémoration de la fête nationale 2020 est : ’’Le rôle des forces armées dans la gestion des catastrophes et des pandémies’’. 


 


 


AB/OID