Kaffrine : 115 prestataires mis à la disposition de la région médicale (officiel)
APS
SENEGAL-SANTE

Kaffrine : 115 prestataires mis à la disposition de la région médicale (officiel)


Kaffrine, 22 jan (APS) - Au total 115 prestataires de santé seront mis à la disposition de la région de Kaffrine pour mieux répondre à la prise en charge sanitaire des populations locales, a annoncé samedi, le directeur de cabinet du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Dr Farba Lamine Sall.
 
"Au total 58 sages -femmes et 57 infirmiers seront injectés dans la région de Kaffrine", a-t-il déclaré lors d’une cérémonie officielle de lancement de la contractualisation avec des prestataires, en présence du gouverneur de région Guedj Diouf.
 
Dr Sall a indiqué que ces ressources humaines permettront dans deux ans, à la région de Kaffrine d’avoir des indicateurs meilleurs que les années précédentes.
 
"Nous sommes convaincus que les populations de Kaffrine verront la différence dans les années à venir", a promis le directeur de cabinet du ministère de la Santé et de l’Action sociale.
 
Selon lui, "cette rencontre de lancement de la contractualisation de prestataires entre dans un processus de mise en œuvre de l’option forte prise par le président de la République, Macky Sall, qui est de développer au Sénégal une Couverture maladie universelle (CMU)".
 
Dans cette perspective, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a jugé nécessaire de mettre un sage- femme et un infirmier dans tous les postes de santé du Sénégal pour que les prestations soient disponibles, a expliqué le directeur de cabinet.
 
Le gouverneur de la région de Kaffrine, Guedj Diouf, a soutenu que "ces prestataires vont permettre à la région de doter l’ensemble des postes de santé en sages-femmes et en infirmiers".
 
"Nous avons bon espoir que d’ici trois ans, nous allons réussir à mettre fin à cette situation déplorable qui est la mortalité maternelle constatée dans la région", a-t-il ajouté.
 
Le chef de l’exécutif régional a annoncé l’organisation d’une session de deux jours pour ’’rappeler aux prestataires recrutés leur mission dans le domaine de la santé et les relations qu’ils doivent avoir avec les autorités administratives au niveau des circonscriptions dans le but de mettre tout le monde à niveau".


MNF/AB/ASB