Des comités créés pour  ‘’une mise en œuvre efficace’’ de la politique de santé
APS
SENEGAL-GOUVERNEMENT-INITIATIVE

Des comités créés pour ‘’une mise en œuvre efficace’’ de la politique de santé

Dakar, 8 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a dit, mardi, à Dakar, s’attendre à ‘’une mise en œuvre rapide et efficace’’ de la politique de son département, grâce aux comités de développement sanitaire nouvellement créés au sein des postes et centres du santé.

Ces comités créés par un décret de janvier 2018 auront l’avantage d’‘’instaurer dans les postes et centres de santé une gestion rationnelle et efficiente des ressources’’ humaines et des équipements, a assuré M. Sarr.

‘’Aujourd’hui, nous avons ensemble le défi de la mise en œuvre rapide et efficace de ces comités, qui passe avant tout par une bonne appropriation de la réforme par les principaux acteurs’’, a-t-il dit en intervenant à un atelier d’information sur cette réforme, en présence des médecins-chefs des régions et districts sanitaires.
 
La réforme instituant les comités de développement sanitaire n’a pas été ‘’simple’’, a-t-il rappelé, soulignant qu’elle ‘’nécessitait une large concertation’’.
 
Cette innovation va apporter une ‘’plus grande représentation des collectivités territoriales et des mutuelles de santé’’, en plus d’assurer une ‘’définition plus circonscrite de l’organisation et du fonctionnement’’ des régions médicales et districts de santé, a assuré Abdoulaye Diouf Sarr.

Les nouveaux comités de développement sanitaire vont également ‘’garantir plus de transparence dans la gestion des structures sanitaires’’ et améliorer ‘’le cadre de concertation permanente’’ réunissant les collectivités territoriales et les établissements de santé, a ajouté M. Sarr.
 
Selon lui, la ‘’démarche de partage’’ menée en vue de l’adhésion des acteurs du système de santé à cette nouvelle initiative va aider à ‘’l’amélioration de la gouvernance sanitaire locale’’.
 
M. Sarr affirme que les médecins ont joué un ‘’rôle déterminant’’ dans la ‘’phase d’installation’’ des comités de développement sanitaire.

‘’Vous êtes les bras qui porteront ce projet dans vos régions respectives, sous la supervision des autorités administratives et dans le respect des principes de la décentralisation’’, a-t-il dit aux médecins.
 
Les échanges ont porté essentiellement sur les dispositions à prendre pour assurer le bon fonctionnement des comités, ainsi que ‘’la réussite de la réforme’’.

ADL/ESF