CEDEAO : Vers la mise en place du Réseau régional intégré de la surveillance et des laboratoires
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SANTE

CEDEAO : Vers la mise en place du Réseau régional intégré de la surveillance et des laboratoires

Dakar, 19 avr (APS) - Un Réseau régional intégré de la surveillance et des laboratoires en Afrique de l’Ouest sera mis en place après la validation du manuel de procédures, objet d’une rencontre d’élaboration, ouverte jeudi à Dakar, à l’initiative de l’Organisation Ouest africaine de la Santé (OOAS), a appris l’APS.
 

Il s’agit d’abord de "mettre en place les mécanismes opérationnels de collaboration au sein du réseau et de définir les protocoles des maladies à potentiel épidémique au niveau des laboratoires nationaux et régionaux de référence" a dit le représentant de l’OOAS, le docteur Abdourakhmane Sow.
 
Mais aussi d’établir, dans le manuel, les procédures de collecte et d’acheminement des échantillons biologiques et d’identifier des thématiques de recherche de collaboration scientifique d’intérêt régional au sein du réseau a-t-il ajouté.
 
Dr Sow a également laissé entendre que ce "réseau devrait permettre de doter la région des outils performants pour le diagnostic dans la lutte contre les maladies à potentiel épidémique".
 
En effet, a-t-il soutenu, l’opérationnalisation du Centre régional de surveillance et contrôle des maladies de la CEDEAO requiert un système de laboratoires performant pour une surveillance et alerte précoce et une réponse adéquate aux événements de santé publique.
 
Déjà, en 2016, l’OOAS avait mis en place le réseau régional des laboratoires de la CEDEAO, a rappelé son représentant.
 
"Les laboratoires de santé publique sont un maillon important dans le dispositif de surveillance pour la détection rapide des maladies et des flambées" a dit, pour sa part, le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à la rencontre, Dr Mady Bâ.
 
Il a loué les efforts d l’OOAS faits dans ce sens au niveau de la CEDEAO avec la création du réseau ouest africain des laboratoires.
 
L’idée est de promouvoir la complémentarité et le partage de compétences tant au niveau national que régional par le renforcement des capacités techniques de diagnostic, de la gouvernance et du positionnement institutionnel des laboratoires.
 
L’atelier d’élaboration des mécanismes opérationnels pour le "fonctionnement optimal du réseau" réunit à Dakar pendant trois jours des experts dans le domaine, les responsables des laboratoires régionaux de référence et les partenaires techniques et financiers.
 

ADL/PON