Boutoupa Camaracounda réceptionne une ambulance médicalisée
APS
SENEGAL-SANTE-SOCIAL

Boutoupa Camaracounda réceptionne une ambulance médicalisée

Boutoupa Camaracounda, 24 juil (APS) – La commune de Boutoupa Camaracounda (Ziguinchor, sud) a reçu, samedi, une ambulance médicalisée pour la couverture de 12 de ses 24 villages, soit plus de 10 000 habitants, a constaté l’APS.
 
Cette ambulance offerte par l’administrateur général du Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP), Doudou Ka servira à palier les difficultés d’évacuation de cette localité dont les "98% des accouchements se font à domicile".
 
Une foule nombreuse composée de femmes, de jeunes et de personnes âgées, est sortie pour accueillir la délégation du responsable politique Doudou Ka, venue remettre l’ambulance au maire de la commune, Malang Gassama.
 
"C’est un évènement historique dans la conduite de notre localité vers le développement. Cette ambulance entièrement médicalisée va soulager cette commune meurtrie par plus de trente ans de conflit et dont les accouchements se font dans des situations affreuses dans des conditions pitoyables et à domicile", a souligné le maire de Boutoupa Camaracounda.
 
"Notre poste de santé manque de tout. La distance pour rallier le premier centre de santé est de 55 kilomètres. Les évacuations se font dans des conditions difficiles, parfois sur des charrettes ou des motos. 98% des accouchements se font à domicile avec tous les risques", a expliqué l’infirmier chef de poste, Boubacar Diédhiou, soulignant que "l’ambulance nous permettra de couvrir 12 villages".
 
Pour sa part, Doudou Ka veut faire de son geste, à l’endroit d’une commune dont le maire vient d’être rallier à l’APR, "un acte de solidarité et non un acte politique".

"Ce n’est pas du tout un acte politique. C’est un geste venant d’un fils de la Casamance à l’endroit de ses parents de la Casamance. C’est un acte de solidarité", a justifié l’administrateur général du FONGIP.

Doudou Ka a remis en outre une enveloppe de 200.000 frs CFA pour la dotation en carburant de l’ambulance dont les plaidoyers de "bon usage et de bonne utilisation" ont été multipliés.

Le patron du FONGIP a promis la construction d’une maternité "digne de ce nom avant 2019" et une autre ambulance pour la commune voisine de Niaguis.

 

MTN/PON