Plaidoyer pour la formation de techniciens supérieurs en santé mentale
APS
SENEGAL-SANTE-JOURNEE

Plaidoyer pour la formation de techniciens supérieurs en santé mentale


Dakar, 10 oct (APS) - Le président de l’Association sénégalaise pour le suivi et l’assistance aux malades mentaux (ASSAMM), Ansoumana Dione plaide pour l’ouverture à l’Ecole nationale de développement sanitaire et social (ENDSS) d’une filière pour la formation de techniciens supérieurs en santé mentale.


A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la santé mentale, commémorée le 10 décembre de chaque année, l’Association pour le Suivi et l’Assistance aux malades mentaux a demandé ’’l’ouverture d’une filière à l’Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Social (ENDSS), pour la formation de techniciens supérieurs en santé mentale’’.


Dans un mémorandum adreesé au ministre de la Santé dont copie a été transmise à l’APS, l’ASSAMM demande ’’une audience avec le chef de l’Etat en présence du Premier ministre, pour évoquer l’intégration des soins de santé mentale dans le système sanitaire par l’ouverture de services de psychiatrie dans les hôpitaux régionaux’’.


La journée mondiale de la Santé mentale est célébrée sur le thème : ’’Les jeunes et la santé mentale dans un monde en évolution’’.


L’ASSAMM veut également ’’la gratuité de certains médicaments psychotropes pour une meilleure prise en charge des personnes souffrant de troubles mentaux, une meilleure gestion de la division de la santé mentale’’.



Le mémorandum préconise la reconnaissance de l’ASSAMM association d’utilité publique, la restitution de son siège de Kaolack, ’’la prise en charge des malades mentaux errants et l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique de santé mentale, jusqu’ici, inexistante au Sénégal’’.




 



 


 


 

SKS/OID/AKS/BK