Abdoulaye Diouf Sarr envisage de changer le niveau de l’hôpital de Tivaouane avant la fin de l’année
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-SANTE

Abdoulaye Diouf Sarr envisage de changer le niveau de l’hôpital de Tivaouane avant la fin de l’année

Tivaouane, 26 nov (APS) - Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a dit, dimanche, qu’il va donner des instructions à ses services pour que l’hôpital Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaouane change de niveau et devienne un établissement public de santé 2 (EPS2) d’ici la fin de l’année.

"Je vais donner des instructions pour qu’on change le niveau de l’hôpital le plus rapidement possible. Ainsi notre objectif de le faire passer d’un EPS1 en un EPS2 pourra être effectif d’ici la fin de l’année au grand bonheur du personnel et des populations", a-t-il dit.

Le ministre présidait la cérémonie de remise de dons à l’hôpital de Tivaouane par la Fondation française "Hôpital assistance internationale".

Selon M. Sarr, "dans le cadre du renforcement de l’offre de soins des structures sanitaires du pays, l’ESP de Tivaouane bénéficie d’un programme spécial de relèvement du plateau technique déjà entamé par mon département".

Il s’agit de l’installation d’un générateur d’oxygène, d’un scanner et la mise à disposition d’un important stock en médicaments d’urgence de fonctionnement et dépôt vente.

Le directeur de l’hôpital Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaouane, Abdoulaye Fall a, pour sa part, apprécié les efforts réalisés par la tutelle pour améliorer les conditions de travail dans sa structure sanitaire.

"Le générateur d’oxygène va permettre de prendre en charge nos besoins en oxygène qui nous coûte à peu près 600 à 700 mille FCFA par semaine. Maintenant, nous pouvons produire de l’oxygène au niveau de la structure pour prendre en charge les patients" a-t-il soutenu.

A cela s’ajoutent les travaux en cours pour la livraison d’un scanner, a dit M. Fall qui fait notre que "la structure sanitaire a dépassé largement les capacités d’accueil".

"Nous avons toutes les spécialités au niveau de la structure. Nous accueillons beaucoup de malades des différents horizons parce que c’est un hôpital très dynamique avec un personnel est très dévoué" a souligné le directeur de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy Dabakh.

C’est dans la dynamique d’améliorer les offres de soins dans la structure sanitaire de la cité religieuse que la Fondation "Hôpital solidarité internationale" a apporté un important lot de matériel "dont seule la moitié a été livrée du fait du caractère urgent de la situation" a souligné sa coordonnatrice nationale, Rose Faye.

Elle dit espérer que "cette petite contribution" apportée à l’hôpital de Tivaouane aidera à améliorer la qualité des soins.

"Nous reviendrons très vite avec le reste du matériel composé d’une ambulance et de matériel médical", a fait remarquer Rose Faye.

FD/PON