Kaffrine : plus de 500 000 personnes ciblées dans une campagne de distribution de médicaments
APS
SENEGAL-SANTE

Kaffrine : plus de 500 000 personnes ciblées dans une campagne de distribution de médicaments

Kaffrine, 16 déc (APS) – La région médicale de Kaffrine ambitionne de faire bénéficier à 583.158 personnes de la campagne de distribution de masse de médicaments contre les maladies tropicales négligées, a assuré mercredi un de ses responsables.

‘’La région médicale de Kaffrine s’est fixée l’objectif de toucher 583.158 habitants dans le cadre de la campagne de distribution de médicaments, soit 80% de couverture thérapeutique’’, a notamment assuré Sana Ndiaye.

Le responsable du Bureau régional de l’éducation et de l’information pour la santé intervenait à la cérémonie de lancement de cette campagne organisée dans cette région du centre du pays en présence de l’adjoint du gouverneur chargé des affaires administratives, Abou Bâ et des autorités académiques, religieuses et coutumières.

‘’La filariose lymphatique est présente à Kaffrine. Nous souhaitons la mobilisation de tous réduire sa vitesse’’, a de son côté indiqué Ndèye Dya Diop, représentante du ministre de la santé à la cérémonie.

Elle a rappelé que Kaffrine était à son cinquième tour de traitement non sans ajouter que si les objectifs étaient atteints cette année la région cesserait de faire des campagnes de distribution de masse contre les maladies tropicales négligées.

‘’C’est une vaste opération que nous menons. Notre objectif c’est de faire disparaître la filariose lymphatique à Kaffrine. Nous sommes à notre cinquième campagne. Donc, nous avons de l’expérience dans le cadre de cette lutte’’, a réagi l’adjoint du gouverneur.

Il a insisté sur le fait que la communication par le biais de relais communautaires, scolaires était nécessaire dans l’optique d’atteindre les objectifs (80%) qui ont été fixés par la région médicale.

Abou Ba a fait savoir que l’accompagnement des acteurs religieux à travers leurs sermons et homélies permettra de faire une large diffusion pour faire adhérer les populations à cette initiative.

‘’Le ministère de la Santé a compris qu’il fallait se déplacer jusque dans la périphérie pour prodiguer les médicaments aux couches vulnérables afin que des maladies soient endiguées de notre pays’’, a pour sa part salué le curé de la paroisse Notre Dame de Lourde de Kaffrine, Abbé Jean Issa Sarr.

MNF/AKS