46 cas de décès maternels enregistrés à Kaffrine, en 2017 (médecin-chef)
APS
SENEGAL-SANTE

46 cas de décès maternels enregistrés à Kaffrine, en 2017 (médecin-chef)

Kaffrine, 21 mars (APS) – En 2017, la région de Kaffrine (centre) a enregistré 46 cas de décès maternels contre 52 en 2016, a révélé, mercredi, le médecin-chef de la région médicale de Kaffrine, Dr Mamadou Moustapha Diop.

"En 2016, nous étions à 52 cas de décès maternels. Et, en 2017 nous sommes à 46 cas. Donc, nous avons légèrement diminué le nombre de décès maternels", a salué Dr Diop qui s’exprimait à Kaffrine, en marge d’un atelier de partage consacré à la revue annuelle conjointe des résultats de la santé et de l’action sociale pour l’année 2017.


La rencontre a été présidée par le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, en présence des autorités administratives, des chefs de services régionaux, des élus locaux et des acteurs de la santé.
Selon le médecin-chef, tous les 46 décès maternels enregistrés dans la région de Kaffrine en 2017, ont été audités.

Il a souligné que l’audit a permis de comprendre que la plus part des cas sont des décès évitables. "Aujourd’hui, nous avons un plan d’actions qui va nous permettre pour 2018 de réduire encore de façon importante les décès maternels", a-t-il signalé.

Indiquant que "les causes de ces décès maternels sont surtout les hémorragies, les éclampsies", Dr Diop qui concède que "l’audit a montré que nous avons des défaillances dans la disponibilité du sang et dans la référence et contre référence".

Dans un bref temps, a déclaré Dr Diop, la région médicale de Kaffrine va organiser une campagne de don de sang pour diminuer de façon importante les décès dans la région de Kaffrine.

"Nous sommes à la veille du ramadan. Et, pendant cette période il y a un déficit en sang dans la région de Kaffrine et ceci peut occasionner des décès. Si nous donnons notre sang, nous pouvons diminuer de façon importante les décès", a estimé le médecin chef de région.

Le gouverneur Kaffrine, Jean Baptiste Coly, a indiqué que des dispositions vont être prises dans la région de Kaffrine pour favoriser le don de sang.

"Avec l’ensemble des acteurs de la région de Kaffrine, nous allons faire une campagne pour appeler les populations à donner du sang surtout avant le ramadan. Des dispositions vont être prises pour favoriser le don de sang", a assuré Jean Baptiste Coly.


MNF/MD/PON