Saint-Louis : les clés de la Cathédrale restaurée remises au clergé
APS
SENEGAL-RELIGION-INFRASTRUCTURES

Saint-Louis : les clés de la Cathédrale restaurée remises au clergé

Saint-Louis, 8 oct (APS) – Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a remis jeudi à Monseigneur Ernest Sambou, évêque de Saint-Louis, les clés de la cathédrale de la ville, à l’issue de sa restauration qui a coûté plus d’un milliard de francs Cfa, a constaté le correspondant de l’APS dans la région.

’’Aujourd’hui, je suis satisfait de remettre les clés de cet édifice historique très cher à l’UNESCO et à la ville tricentenaire de Saint-Louis’’, a déclaré le ministre lors de la cérémonie officielle de remise.

La restauration de cette cathédrale classée en 2000 patrimoine mondiale de l’UNESCO au même que l’île de Saint-Louis est la concrétisation d’un des engagements pris lors de la visite du président français Emmanuel Macron au Sénégal.

Le groupe français Eiffage a procédé aux travaux de réhabilitation de la cathédrale fermée au public depuis 2005 en raison de son état de délabrement.
 
Le gouvernement français, par le biais de l’Agence française de développement (AFD) a financé la restauration de ladite cathédrale, présentée comme la plus ancienne église de l’Afrique de l’Ouest. Elle a été construite au 19e siècle, précisément en 1827.

Le ministre sénégalais de la Culture a lors de la cérémonie salué le dynamisme de la coopération entre les deux pays tout en magnifiant la qualité du travail effectué par l’entreprise française.

’’La restauration de la cathédrale de Saint-Louis démontre à suffisance que le Sénégal est un pays de tolérance, où cohabitent les différentes religions et croyances, un pays où chaque individu peut pratiquer sa religion comme il le souhaite’’, a souligné Abdoulaye Diop.

L’évêque de Saint-Louis s’est de son côté réjoui de la restauration et de la réouverture de la cathédrale attendues depuis longtemps par les fidèles chrétiens.

La restauration de la cathédrale inspire l’entente, la cohabitation et l’unité de tous et illustre l’importance de travailler ensemble pour améliorer et penser au développement de cette ville historique, a expliqué Monseigneur Sambou.

Les autorités administratives et locales de la ville et des responsables de l’AFD et de l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux (APIX) ont pris part à la cérémonie.

BD/AKS/OID