APS
SENEGAL-RELIGION

"Deux Rakaas" de Saint Louis : l’administration s’engage pour une bonne organisation

Saint-Louis, 9 août (APS) - Le gouverneur de Saint-Louis, Alioune Aïdara Niang, a souligné mercredi que les services régionaux avaient pris les dispositions nécessaires pour la satisfaction des doléances émises par le comité d’organisation du magal des "deux Rakaas".

Cette manifestation religieuse annuelle commémore la prière que Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké avait effectuée dans l’enceinte du palais du gouverneur de l’Afrique occidentale française (AOF), le 5 septembre 1895. 
 
Pour une bonne organisation de l’événement, le gouverneur a relevé que des dispositions seront prises sur le plan de l’hygiène, de la santé, de la sécurité, de l’hydraulique et de l’éclairage public, afin d’assurer aux pèlerins "des moments de recueillement et de prières dans la paix et la quiétude".
 
Il s’exprimait au cours d’un comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de la célébration de la 42e édition du magal des "deux Rakaas" de Saint-Louis, en présence des membres du comité d’organisation et des chefs des services régionaux concernés.
 
Sur le plan de la circulation, au niveau de la ville de Saint Louis, Alioune Aïdara Niang a indiqué que la gendarmerie et la police veilleront à ce qu’un dispositif soit mis en place, qui permettrait une fluidité de la circulation, particulièrement vers les sites devant accueillir les activités au menu de cette manifestation religieuse.
 
Selon M. Niang, "les lieux de la prière des deux Rakaas sont identifiés par le comité d’organisation et il sera interdit à toute personne de prier sur le Pont Faidherbe".
 
Le président du "Kurel des deux Rakaas", Ameth Fall, a lui rappelé la portée historique et religieuse du magal des "deux Rakaas", qui selon lui, est un acte que Serigne Touba avait posé en priant deux "rakaas", afin d’"allumer devant les colonisateurs la flamme de l’islam qui brillera toujours et ne s’éteindra jamais".
 
Selon le comité d’organisation, la prière des "deux Rakaas" sera dirigée par Serigne Mame Mor Mbacké, entre 16 h 50 mn et 17 h 15 mn, à la place du magal, dans l’enceinte de la gouvernance, en présence des autorités religieuses, administratives et coutumières, le 5 septembre prochain.
 
D’autres places de prière sont également identifiées au niveau des artères principales des différents quartiers du nord et sud de l’ile de Saint-Louis, ainsi qu’à la place Point-à-Pitre, à Guet Ndar, Ndar Toute, à la descente du Pont, sur l’avenue Charles de Gaulle et sur la route de Dakar, souligne un document du "Kurel" regroupant les organisateurs.
 
Différentes manifestations religieuses sont par ailleurs prévues durant le mois d’août, en prélude de l’événement, avec une journée dédiée à Mame Diarra Bousso, le 24 août prochain, et une autre de prière, le lendemain du 25 août.
 
Il y aura aussi une journée du Coran, le 26, et une exposition, le 27 courant.
 
La nuit du 4 septembre sera dédiée à Cheikh Ahmadou Bamba et à la célébration du "Yoryorou Mame Cheikh Ibrahima Fall", une manifestation qui sera suivie de la grande prière des "deux Rakaas", le 5 septembre, à 17 heures.
 
L’événement sera clôturé la nuit du 5 septembre par un "Zikroulah’’, consistant en des chants religieux et séance de lecture des "khassaïdes" de Serigne Touba, de 21 heures à 3 heures du matin.
 
 
 
 


BD/MD/BK