Pèlerinage à la Mecque : l’Etat a pris
APS
SENEGAL-SOCIETE-RELIGION-PELERINAGE

Pèlerinage à la Mecque : l’Etat a pris "toutes les dispositions appropriées" (ministre)

Dakar, 18 août (APS) – Le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les institutions, Mansour Sy a indiqué, jeudi à Dakar, que l’Etat a pris "toutes les dispositions" pour un bon déroulement du pèlerinage 2017 aux Lieux saints de l’Islam.
 
 
"Comme vous le savez l’Etat a pris toutes les dispositions appropriées pour que l’édition de 2017 du pèlerinage se déroule dans de très bonnes conditions" a-t-il dit à la cérémonie marquant le départ du premier vol pour le Mecque (Arabie Saoudite).

"Les dispositions ont été prises depuis le conseil interministériel du mois de mars 2017" a rappelé M. Sy devant le délégué au pélerinage, le professeur Abdoul Aziz Kébé et les 220 pèlerins appelés à prendre ce premier vol.
 
Selon Mansour Sy, "tous les services étatiques ont chacun en ce qui le concerne, veillé à mettre en application les directives du chef de l’Etat et les orientations du Premier ministre depuis le conseil interministériel du mois de mars 2017".
 
A ce titre, il a estimé que la Délégation générale au pèlerinage, responsable de l’organisation du pèlerinage, veillera à capitaliser tous les "efforts menés sans relâche" par l’ensemble des acteurs, ainsi que toutes les structures qui ont contribué au déroulement de l’étape de Dakar.
 
Le ministre a en outre souhaité un bon séjour à tous les pèlerins en terre saoudienne, un bon pèlerinage et un retour en bonne santé parmi leurs familles.
 
Mansour Sy qui a exprimé la gratitude de l’Etat à l’égard des autorités saoudiennes a aussi sollicité les prières des pèlerins pour l’ensemble du peuple sénégalais "pour un excellent hivernage, pour la paix, la stabilité et la prospérité".
 
Pour sa part, le chargé des Affaires à l’ambassade du Royaume d’Arabie Saoudite au Sénégal, "le Sénégal est un partenaire privilégié". il a ajouté que "c’est en ce sens que le quota des 10500 pèlerins est maintenu pour le Sénégal depuis plusieurs années à titre exceptionnel".
 
Le Délégué au pèlerinage, Abdoul Aziz Kébé a, quant à lui, rappelé aux pèlerins que ce "cinquième pilier de l’Islam un moyen d’intégration pour toutes les civilisations qui aspirent à une élévation spirituelle dans un même élan et dans l’unité".
 
Il les a invité à s’approprier les enseignements donnés par leurs prédécesseurs en terme de "valeur, de responsabilité et de comportement".
 
Le professeur a convoqué l’histoire, faisant remarquer que "c’est à l’occasion de son pèlerinage que El hadji Oumar Tall a démontré que chez nous il y’avait des érudits à la peau noire et à la dimension universelle". 
 

MK/PON