Ndiassane s’anime peu à peu à la veille de son Gamou
APS
SENEGAL-RELIGION

Ndiassane s’anime peu à peu à la veille de son Gamou

Ndiassane, 5 nov (APS) - La cité religieuse de Ndiassane s’anime peu à peu à la veille de son Gamou, avec l’arrivée de disciples, de vendeurs et d’acteurs divers, venus de différentes parties du pays et de l’étranger.
 
Les commerces s’installent ça-et-là, et des vendeurs à la criée rivalisent déjà d’ardeur, pour attirer la clientèle, dans un tintamarre indescriptible.
 
Des camions déchargent divers produits venus de pays voisins. Çà et là des fruits secs, des articles décoratifs, des encensoirs, des écuelles. 
 
Au marché malien non encore entièrement occupé, les clients négocient déjà des tissus. Les marchands ambulants sont aussi dans la mêlée.
 
A la résidence du khalife, les entrées sont filtrées, avec un dispositif sanitaire sécurité bien en place. Les disciples arrivent par groupes pour renouveler leur allégeance à leur responsable religieux.
 
Cette année, vu le contexte de pandémie dans lequel se tient cette manifestation, ‘’le focus a été mis sur la santé’’, a dit Elhadji Mouhamed Kounta.
 
Le comité d’organisation a ‘’très tôt pris les devants, dès l’annonce de la tenue du Gamou par le khalife’’, en mettant en place un comité local de santé.
 
Il est accompagné en cela par le ministère de la Santé, la région médicale et le district sanitaire de Tivaouane.
 
Grâce à ce dispositif, tous les acteurs et agents de santé communautaires ont été sensibilisés, a-t-il dit. Il admet toutefois la nécessité d’adapter cette stratégie aux ressortissants étrangers, venus assister à cet évènement religieux. 
 
Le thème de l’édition 2020 du Gamou de Ndiassane porte justement sur ‘’Pandémie : conséquences et perspectives dans la pensée kountiyou : l’exemple de Cheikh Bou Mouhamed Kounta’’.
 
Une cérémonie officielle restreinte est prévue jeudi dans l’après-midi à la résidence du khalife, selon le chronogramme de l’évènement.

ADI/ASG