A Ndiassane, un
APS
SENEGAL-SOCIETE

A Ndiassane, un "marché malien’’ symbolise l’intégration sous-régionale

Ndiassane (Thiès), 26 nov (APS) - Le "marché malien" de Ndiassane, un des points d’attraction de la cité religieuse, en particulier lors du gamou, est devenu un symbole vivant de l’intégration entre le Sénégal et le Mali, si ce n’est de la sous-région de manière générale.

A l’occasion de chaque édition du gamou commémorant l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammed (PSL), cette place marchande est prise d’assaut par les fidèles de plusieurs pays, un brassage qui finit de représenter la sous-région en miniature.
 
Une affluence qui tire partie de la dimension sous-régionale et internationale de la famille maraboutique de Kountiyou de Ndiassane, qui compte des attaches au Mali notamment.
 
Des commerçantes sénégalaises côtoient des marchandes venues de la sous-région dans les artères de ce marché, où les visiteurs se bousculent pour s’approvisionner comme à la source en produits made in Mali, tissus bazin également appelés "thioupe", beurre de karité ou toutes sortes de "thiouraye’’ (encens) qui font la réputation de ce pays voisin du Sénégal.
 
Selon des sources proches de la famille Koutiyou de Ndiassane, le vœu des différents khalifes est de faire du "marché malien", un lieu de convergence commerciale pour le continent africain, et même au-delà pour l’Europe, l’Asie et l’Amérique, à travers notamment une foire internationale.
 
Les Kountas furent au XIe siècle les artisans d’une nouvelle expansion de l’islam qui durera jusqu’au XVe, à travers la Qadiriyya, l’une des grandes confréries soufies d’Afrique de l’Ouest, dans laquelle se retrouve la grande majorité des Kounta.
 
Les tribus Kounta vivent toujours en Mauritanie, dans le sud du Maroc et dans le nord du Mali.
 
A l’occasion du gamou, chaque année, une forte colonie malienne, fidèles musulmans et adeptes khadres, effectue le pèlerinage de Ndiassane, pour se ressourcer et en profiter pour faire de bonnes affaires, certains produits maliens étant très appréciés au Sénégal.
 
BD/BK/OID