Modernisation de Halwar : Abdoulaye Daouda Diallo promet l’accompagnement du gouvernement
APS
SENEGAL-SOCIETE-RELIGION

Modernisation de Halwar : Abdoulaye Daouda Diallo promet l’accompagnement du gouvernement

Louga, 8 jan (APS) - Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a promis au khalife omarienne l’accompagnement du gouvernement pour la modernisation de Halwar, village de naissance de Cheikh Oumar Tall, dans le département de Podor (nord).
 
"Dans votre entreprise de modernisation de Halwar, cité éternelle, vous pouvez compter sur l’accompagnement du gouvernement’’, a déclaré le ministre, samedi à Louga (centre-nord), s’adressant à Thierno Bachir Tall, Khalife de la famille omarienne,
 
Celle-ci célébrait la 53e édition de la ziarra Thierno Mountaga Tall, en présence de plusieurs personnalités, dont l’épouse du chef de l’Etat, Mme Marième Faye Sall, le ministre d’Etat guinéen Ousmane Diallo et Serigne Abdou Aziz Al Amin, porte-parole du khalife général des tidianes.
 
El Hadj Oumar Tall, éminent érudit et soufi musulman, est considéré comme le fondateur de l’Empire toucouleur au 19e siècle. 
 
Sa mémoire est à l’origine d’une forme de tourisme culturel et religieux à Halwar et plus généralement dans cette région nord du Sénégal, un des foyers traditionnels d’implantation de l’islam au Sénégal. 
 
Abdoulaye Daouda Diallo a insisté sur l’œuvre du khalife orientée selon lui "vers la perpétuation de l’œuvre de son grand père El Hadj Omar Tall’’, propagateur de la tidjania en Afrique de l’Ouest.
 
Selon le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, le khalife de la famille omarienne peut compter sur le gouvernement dans son "entreprise de modernisation’’ de Halwar, lieu de naissance d’El Hadj Omar Tall (entre 1794 et 1797).
 
La communauté omarienne y a entrepris la construction d’infrastructures en vue de sa modernisation.
 
La mosquée de Halwar, par exemple, figure sur la liste des monuments historiques classés.
 
"Vous êtes le continuateur de cette saga religieuse", a lancé Abdoulaye Daouda Diallo à l’endroit de Thierno Bachir Tall, avant d’évoquer longuement sa "dimension exceptionnelle d’homme de Dieu".
 
Thierno Bachir Tall est "le dépositaire d’un riche patrimoine légué par El Hadj Omar, précurseur de l’islam en Afrique", qui a disparu à Bandiagara, au Mali, en 1864.
 
"Toutes les actions du khalife sont tournées vers l’extension de la tarikha" tidjane, a dit M. Diallo, qui inscrit son déplacement dans un cadre républicain, se présentant comme un fidèle musulman venu prendre part à "un rendez-vous de la foi".
 
De même, "la présence de plus en plus nombreuse" de fidèles, en provenance de toutes les régions du Sénégal et d’autres pays, témoigne-t-elle selon lui de l’importance de cette ziarra Thierno Mountaga Tall. 
 
Il en est ainsi de "la présence renouvelée" du président Macky Sall et de son épouse Marième Faye Sall, a relevé le ministre de l’Intérieur, avant de demander au khalife de prier pour une transition pacifique en Gambie.
 
Il a par ailleurs appelé les fidèles musulmans sur la nécessité de se montrer "plus attentifs’’ sur "certains comportements déviants" pouvant être rapportés au terrorisme.
 
Abdoulaye Daouda Diallo a insisté sur "la nécessite d’éduquer les fidèles pour leur permettre d’éviter de tomber dans le piège tendu par certains esprits’’ qui peuvent avoir en tête "des visées très souvent non avouées et aux antipodes de l’islam".
 

AMD/BK