Les fidèles invités à pérenniser les bons comportements du ramadan
APS
SENEGAL-KORITE-SERMON-RECOMMANDATION

Les fidèles invités à pérenniser les bons comportements du ramadan

Dakar, 5 juin (APS) – L’imam de la mosquée "Massalikoul Djinane", Serigne Moustapha Mbacké ibn Serigne Abdou Khadre Mbacké, a invité mercredi les fidèles à continuer à adopter les mêmes comportements que durant le ramadan.
 
"Il importe de savoir que les bons comportements que Dieu nous a recommandés d’avoir durant ce mois béni du ramadan et que nous avons pu accomplir grâce à sa volonté, sont à pérenniser dans la vie de tous les jours, au-delà même du ramadan", a-t-il plaidé dans son sermon à l’occasion de la prière de la korité.
 
 "Le jeûne n’est pas uniquement se priver de nourriture de l’aube au crépuscule", a rappelé le guide religieux aux fidèles, en présence d’une forte délégation gouvernementale composée par le ministre des Sports, Makhtar Ba, du ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana, entre autres.
 
Le ramadan, a-t-il dit, doit permettre au musulman de se conformer davantage aux règles prescrites à travers le coran et la tradition du prophète Mahomet (PSL).
 
 Selon lui, la pratique régulière du jeûne, c’est également la meilleure façon pour un musulman de s’éduquer pour vivre ainsi en parfaite harmonie avec ses semblables.
 
"Au riche, il (le ramadan), permet de se rendre compte des privilèges que Dieu lui a gratifié afin qu’il soit plus reconnaissant et ait plus d’empathie. Et au pauvre de savoir que pire que sa situation actuelle pouvait lui arriver", a expliqué l’imam.
 
Il par ailleurs exhorté les fidèles à s’évertuer dans la crainte de Dieu et à éduquer davantage leurs progénitures.
 
Il a à ce titre rappelé des propos du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké qui disait : "l’éducation doit précéder l’instruction".
 
Selon Serigne Moustapha Mbacké, "tous les prophètes ont été ainsi choisis par Dieu parce qu’ils avaient reçu en amont, une très bonne éducation ponctuée par leurs qualités irréprochables d’honnêtes gens au service de leur communauté".
 
"Alors mes chers frères et sœurs en Islam, si nous voulons trouver le salut, empruntons le même chantier que ces derniers en ayant à l’esprit le jugement dernier", a-t-il recommandé.

MK/ASB