Augustin Tine prône la poursuite de
APS
SENEGAL-CULTES-PERSPECTIVES

Augustin Tine prône la poursuite de "la baulle doctrinale’’ pour la tolérance

Popenguine (Mbour), 5 juin (APS) - Les communautés religieuses du Sénégal doivent "poursuivre la bataille doctrinale" visant "une meilleure appropriation’’ des valeurs de paix, de tolérance et d’humanisme, qui fondent "le socle de nos religions", a indiqué, lundi, à Popenguine (Mbour), le ministre des Forces armées, Augustin Tine.
 
A côté des "actions vigoureuses de sécurisation menées par l’Etat", les communautés religieuses sont appelées à "poursuivre la bataille doctrinale" pour "une meilleure appropriation des valeurs de paix, de tolérance et d’humanisme qui sont le socle de nos religions", a-t-il déclaré.
 
Le ministre des Forces armées conduisait la délégation gouvernementale à la cérémonie officielle de la 129e édition du pèlerinage marial de Popenguine, dont le thème portait sur ‘’Marie, mère et éducatrice : modèle pour nos familles et nos communautés".
 
Le gouvernement du Sénégal "se réjouit globalement du rôle éminemment stabilisateur" des communautés religieuses au Sénégal, a indiqué M. Tine, avant de réaffirmer l’engagement des pouvoirs publics "à toujours cheminer aux côtés des autorités religieuses pour préserver la jeunesse de la propagation d’idéologies aux antipodes des valeurs sacro-saintes de paix, d’humanisme et de cohésion sociale".
 
Aussi a-t-il exhorté les jeunes "à ne point demeurer prostrés sur les balcons de la vie", notant "de plus en plus, dans les familles, une déliquescence de l’autorité, de la stabilité et de l’éthique de responsabilité, fondements de la liberté, de la sécurité, de la fraternité au sein de la société".
 
Il s’est dit toutefois convaincu que "les messages de prudence et de discernement face aux sirènes de l’intolérance, des extrémismes, du racisme et de la haine seront assimilés pour préserver encore le Sénégal des dérives du terrorisme et des guerres fratricides".
 
Selon le ministre des Forces armées, "en exaltant le rôle de mère et d’éducatrice inspiré par la Vierge Marie’’, les autorités religieuses catholiques expriment le "souci de la bonne éducation à inculquer aux nouvelles générations’’.

De cette manière, elles manifestent aussi leur "ardent désir d’une société plus juste, plus équitable et plus harmonieuse", a indiqué Augustin Tine.

"Marie, mère et éducatrice : modèle pour nos familles et nos communautés’’, le thème de l’édition 2017 du pèlerinage de Popenguine, est ainsi une invite "à inspirer nos modèles éducatifs et nos familles des exemples d’écoute, d’obéissance et d’humilité de la Sainte-Vierge Marie qui a su être, à la fois, reine, mère et épouse modèle", a-t-il dit.

S’agissant des prochaines élections législatives, il a invité à "une réelle implication citoyenne’’, en rappelant que l’Assemblée nationale est le siège de la représentation nationale. Il a appelé les protagonistes "à la retenue et à la modération dans les propos et les actes", tout en sollicitant des prières "pour un Sénégal de paix, uni et prospère"

ADE/BK