Magal : l’exploitation des trains voyageurs rendue impossible par le TER et la vétusté de la voie ferrée (ministre)
APS
SENEGAL-RELIGION-TRANSPORT

Magal : l’exploitation des trains voyageurs rendue impossible par le TER et la vétusté de la voie ferrée (ministre)

Dakar, 15 oct(APS) - Les travaux de grande envergure liés au Train express régional(TER) sur le tronçon Dakar-Diamniadio ainsi que l’état de vétusté de la voie ferrée sur l’axe Thiès-Touba ne permettent pas d’assurer l’exploitation des trains voyageurs du Magal de Touba dans des conditions de sécurité optimales, explique un communiqué reçu à l’APS.

Le texte, signé d’Abdou Ndéné Sall, ministre délégué chargé du développement du réseau ferroviaire, indique qu’en conséquence, "les autorités ont pris la décision de surseoir, exceptionnellement, pour cette année 2018, au transport des pèlerins par voie ferroviaire’’.
 
Selon le communiqué, les dispositions nécessaires "seront prises, par ailleurs, pour que l’acheminement des pèlerins par la route se déroule dans les meilleures conditions, à travers notamment la mobilisation de Dakar Dem Dikk et l’ouverture au trafic d’une large partie de l’autoroute Ila Touba".
 
Il a salué "les prouesses réalisées", chaque année, par les cheminots de Dakar Bamako Ferroviaire (DBF) et de la société du Petit Train de Banlieue (PTB), pour assurer les circulations du Magal en toute sécurité, compte tenu de l’état de vétusté des infrastructures.
 
Le ministre délégué chargé du Développement du réseau ferroviaire rappelle que l’embranchement Diourbel-Touba qui n’est opérationnel que lors du Magal, fait l’objet tous les ans, grâce à une subvention de l’État, d’importants travaux de confortement et de restauration des emprises.
 
"L’ensemble du réseau va être profondément rénové grâce à l’appui de nos partenaires techniques et financiers permettant ainsi d’engager, dans les meilleurs délais, les travaux de modernisation de l’infrastructure ferroviaire", a poursuisuivi M.Sall.
 
Il assure qu’à l’issue de ces travaux, les "conditions d’exploitation favoriseront alors la reprise du trafic de fret et de voyageurs ; le transport des pèlerins du Magal de Touba pourra également reprendre conformément aux exigences de sécurité, de rapidité, de fiabilité et de confort".                     
 
 

BHC/ASG/BK