Les musulmans sénégalais célèbrent la Korité ce dimanche
APS
SENEGAL-RELIGION

Les musulmans sénégalais célèbrent la Korité ce dimanche

Dakar, 24 mai (APS) – Une grande partie de la communauté musulmane du Sénégal célèbre ce dimanche L’Eid El Fitr ou korité, fête marquant la fin du jeûne du mois de Ramadan.
 
L’édition 2020 de cette fête se déroule dans un contexte marqué par l’épidémie de Covid-19 qui a déjà infecté officiellement près de 3 000 personnes depuis son apparition dans le pays, le 2 mars.
 
Beaucoup de musulmans n’auront pas ainsi la possibilité de participer à la traditionnelle prière collective organisée au matin de cette fête, plusieurs mosquées restant encore fermées par des autorités religieuses pour éviter une propagation à grande échelle de la maladie.
 
C’est le cas de la Grande mosquée de Dakar où la prière collective ne sera pas organisée cette année. Le chef de l’Etat, Macky Sall, va d’ailleurs prier à sa résidence à Dakar. 
 
A l’issue de cette prière il est prévu qu’il fasse une déclaration radio-télévisée pour présenter ses vœux à la communauté musulmane du Sénégal.
 
A Tivaouane, un des principaux foyers de la confrérie tidiane du Sénégal, et dans d’autres localités du pays, les mosquées garderont également leurs portes closes.
 
D’autres par contre auront la possibilité de sacrifier à cette tradition. A Touba par exemple, la capitale du mouridisme où le khalife général de la confrérie, Serigne Mountakha Mbacké a ordonné l’organisation de cette prière assortie de mesures de prévention comme le port de masque, le respect de la distanciation, l’interdiction aux enfants de se rendre à la prière collective.
 
Dans la capitale les fidèles auront la possibilité de prier par exemple à la grande mosquée Massalikul Jinaan où la prière marquant la fin du ramadan se tiendra à partir de 10 heures. 
 
Les autorités sénégalaises ont ordonné à partir du 11 mai la réouverture des mosquées fermées dans un premier temps pour endiguer la propagation du coronavirus. Certaines autorités religieuses ont néanmoins ordonné le maintien de leur fermeture pour les mêmes raisons.
 
AKS