Tivaouane : le ’’champ des courses’’ fin prêt pour le gamou (responsable moustarchidine)
APS
SENEGAL-RELIGION-ASSURANCES

Tivaouane : le ’’champ des courses’’ fin prêt pour le gamou (responsable moustarchidine)

a, 29 nov (APS) - Les moustarchidines, une association parmi les plus emblématiques de la tidjania sénégalaise, ont annoncé que les dispositions nécessaires avaient été prises pour "un bon déroulement" du maouloud au "champ des courses", site de Tivaouane accueillant habituellement ses membres lors de cette manifestation religieuse annuelle commémorant la naissance du Prophète Mohammed (PSL).
 
"Cette année, l’appui de l’État a été revu à la hausse par rapport à l’année précédente. Pour l’organisation du mawlid 2017, nous avons reçu de l’État du Sénégal 150 bâches et un total de 10.000 chaises", a annoncé Mouhamadou Lamine Seck, responsable du comité d’organisation du gamou pour les moustarchidines, au cours d’une conférence de presse.
 
Sur le plan de l’hygiène, des toilettes "ont été installées depuis lundi au champ des courses mais également les bornes fontaines", points d’eau installés par la Sénégalaise des eaux (SDE) et qui devraient "permettre aux pèlerins d’étancher leur soif sans sortir du champ des courses", selon Mouhamadou Lamine Seck.
 
Le comité d’organisation a de même bénéficié d’un "important appui en médicaments de l’état pour une meilleure prise en charge des pèlerins moustarchidines", a-t-il indiqué.
 
"L’État nous a dotés d’un lot de médicaments d’une valeur de 2 millions 56 mille 176 francs CFA. Pour cette présente édition, nous avons décidé de relever le plateau technique au niveau du champ des courses", a expliqué Habib Niang, représentant les médecins du "dahiratoul moustarchidina".
 
"Outre, les ambulances qui vont assurer la navette, il y a également un camion médicalisé avec un personnel à bord, pour régler les questions liées à la petite chirurgie. Toutes les analyses sanguines peuvent être effectuées sur place", a-t-il ajouté.
 
Des boxes de consultation ont été installés au niveau du "champ des courses" avec des médecins généralistes, des cardiologues, des urologues qui tout au long de la nuit du maouloud, jeudi à vendredi, vont prendre en charge les préoccupations des pèlerins, a poursuivi M. Seck.
 
Le comité d’organisation a par ailleurs annoncé que les portes du "champ des courses" seront ouvertes à partir de 18 heures pour éviter d’éventuelles bousculades.
 


FD/BK