Les guides religieux invités à orienter les jeunes vers les valeurs positives de l’islam (élu)
APS
SENEGAL-RELIGION

Les guides religieux invités à orienter les jeunes vers les valeurs positives de l’islam (élu)

Thiès, 3 sept(APS) – Le maire de la ville de Thiès Talla Sylla a invité les guides religieux à orienter les jeunes vers les valeurs positives de l’islam fondées sur la tolérance, la solidarité et la paix pour lutter contre l’islamophobie.
 
Les imams et guides religieux doivent se lever pacifiquement et faire face contre cette agression, en éduquant les citoyens, particulièrement la jeunesse et les orienter vers les valeurs positives de l’islam, porteur de tolérance, de solidarité et de paix’’, a-t-il dit.
 
Le maire de Thiès intervenait samedi lors d’un atelier de partage et de réflexion sur les thèmes ‘’Agression de la foi : causes et solutions’’ et Méthodologie de l’éducation islamique tel qu’enseigné par le Prophète Mohamed (PSL)’’.
 
‘’Le monde vit une fausse vision et conception de l’islam, comme enseigné par le prophète, à cause des pourfendeurs de la religion musulmane qui collent à l’islam l’étiquette de violence et d’intolérance’’, a encore déploré Talla Sylla.
 
Le président national de l’Association des imams et prédicateurs du Sénégal, Oustaz Dame Ndiaye qui introduisait le thème ‘’ L’éducation islamique : méthodologie du Prophète’’, a estimé que la pléthore d’associations islamiques a en partie contribué à l’ignorance et aux attaques contre la religion musulmane.
 
L’islamologue a exhorté les imams et les autres prédicateurs à apprendre les principales règles de la loi coranique (Charia) pour mettre les musulmans sur la voie tracée par le Prophète, en leur demandant de communiquer de manière efficace.
 
Il a noté que les imams et autres prédicateurs, doivent d’abord apprendre pour acquérir le savoir basé sur la charia, avant d’enseigner et d’éduquer les musulmans pour les mettre sur la voie tracée par le prophète, en communiquant de manière efficace.
 
Oustaz Dame Ndiaye a appelé les imams et prédicateurs à s’unir en vue de porter le même discours et les mêmes recommandations aux fidèles musulmans.
 
‘’Il faut lever les barrières et permettre aux imams de porter la bonne parole aux populations, car ils sont les meilleurs relais et communicateurs crédibles, pour faire avancer la société vers la voie de la droiture et du progrès’’, a plaidé l’islamologue.
 
Il a également fait part du rôle des imams dans la marche de la société et même de la politique en collaboration avec les autorités temporelles, sans pour autant perdre leur langage de vérité.
 
‘’Il faut savoir dire oui quand il le faut, mais aussi dire non si c’est nécessaire’’, a soutenu le président national de l’Association des imams et prédicateurs du Sénégal.
 
De ce fait, il a encouragé les imams de Thiès à suivre la voie tracée par l’islam pour harmoniser leur position et partager le savoir en vue de mieux servir les fidèles.
 
BD/ASB