Touba : Macky Sall promet de poursuivre ses réalisations, sollicite des prières pour la présidentielle
APS
SENEGAL-MAGAL-VISITE

Touba : Macky Sall promet de poursuivre ses réalisations, sollicite des prières pour la présidentielle

Touba, 26 oct (APS) –Le président de la République, Macky Sall, a exprimé jeudi au Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, sa volonté de poursuivre les chantiers engagés par son gouvernement à Touba et d’y accomplir encore d’autres réalisations, lui demandant de prier pour le Sénégal en perspective de la présidentielle du 24 février 2019.
 
"Je vous présente mes hommages pour la célébration du grand magal de Touba dédié à Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké [le fondateur du mouridisme]. C’est un événement planétaire pour célébrer tous les bienfaits que Dieu lui a conférés et destiné à toute l’humanité", a d’emblée déclaré le chef de l’Etat, lors de son audience avec le guide spirituel des mourides.
 
Il a réitéré son engagement à servir Serigne Touba, le fondateur du mouridisme, en terminant tous les chantiers ouverts et tous les autres projets envisagés au bénéfice de la capitale du mouridisme, qui s’apprête à célébrer ce dimanche son grand magal, en souvenir du départ en exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.
 
"Nous mettrons toute notre énergie à vous accompagner dans le grand projet de l’Université de Touba et l’Etat sera à vos côtés", a promis le chef de l’Etat au sujet de ce projet porté par le Khalife général des mourides.
 
Le président Macky Sall s’est enquis des travaux entamés à Touba et surtout, de l’autoroute "Ilaa Touba", qui relie cette ville à Thiès grâce à un financement de la Chine.
 
Dans son intervention, le président Sall n’a pas manqué de convoquer le fondateur du mouridisme, qui selon lui disait : "Fais de mon retour un bonheur et une prospérité pour toute la communauté". Ce qui explique d’après lui le fait que les musulmans convergent vers Touba pour célébrer son départ en exil au Gabon, en 1895.
 
Il a demandé au guide de la confrérie mouride de formuler des prières pour le Sénégal, à la veille de l’élection présidentielle prévue en février prochain, avant de demander d’en faire également pour lui afin qu’il puisse réaliser tous ses engagements.

Au nom du Khalife général des mourides, son porte-parole, Serigne Bassirou Abdou Khadr a transmis les salutations de Serigne Mountakha Bassirou Mbacké au président de la République et à la délégation qui l’accompagne.
 
"Pour notre pays, ce jour représente notre fête d’indépendance. Serigne Touba a enduré toutes les peines pour libérer notre pays. Une fois la récompense acquise, après des années de privation, il est revenu auréolé du titre de Khadimou Rassoul", a expliqué Serigne Bassirou Abdou Khadr.
 
Citant Cheikh Saabou Abihi, Serigne Bassirou a pris à témoin ce contemporain de Serigne Touba pour étayer ses propos. "Serigne Touba fut un homme qui a tout donné à Dieu", a-t-il résumé.
 
Il ajouté qu’Antoine Martin, chargé par l’administration coloniale d’espionner les faits et gestes de Serigne Touba, a dit de lui : "Cheikh Ahmadou Bamba est nanti d’une force surhumaine. Dieu lui a doté d’une force. Il ne pouvait faire la différence entre celui qui l’aimait et celui qui le haïssait."
 
Serigne Bassirou Abdou Khadr s’est appesanti sur les réalisations du président Macky Sall à Touba, avec 10 milliards de FCFA investis dans l’assainissement de la ville, 8 milliards dans les travaux de la mosquée Massalikul Jinan, en plus de l’autoroute "Ilaa Touba".

A ce propos, Serigne Bassirou a salué les ambitions du chef de l’Etat pour la cité religieuse de Touba dans toutes ses réalisations.

Revenant sur les relations entre le Khalife général et le président de la République Macky Sall, il a ajouté que celles-ci remontent à loin dans le temps.


ID/ASG/BK