Le gouverneur  de  Diourbel  annonce diverses mesures  pour un  bon Magal de Touba
APS
SENEGAL-RELIGION

Le gouverneur de Diourbel annonce diverses mesures pour un bon Magal de Touba

Diourbel, 2 nov (APS) - Le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao, a annoncé que plusieurs mesures sont prises pour assurer un bon déroulement du Magal 2017, prévu le 8 novembre prochain.
 
 
Aussi bien pour l’électricité et l’eau que pour le réseau de communication et l’assainissement, des dispositions "idoines’ sont prises pour garantir aux fidèles un bon déroulement de cette manifestation religieuse commémorant le départ en exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, le fondateur du mouridisme, a-t-il déclaré.

‘’Nous avons procédé à l’assainissement de la ville des déchets solides, en aidant les talibés à la nettoyer. Il en est de même pour l’assainissement liquide mais aussi du déguerpissement pour l’occupation irrégulière des artères de la ville’’, a-t-il indiqué, lundi, à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Il a signalé que le réseau électrique de la ville a bénéficié d’une extension de 15 km, ajoutant que 100 autres km sont prévus avec 34 postes transformateurs.

Ces actions sont menées compte tenu de la dimension de l’évènement et de la taille de la ville de Touba qui s’agrandit davantage. "Nous sommes quasiment en phase finale pour toutes les tâches à exécuter avant le Magal, notamment une bonne couverture du réseau électrique mais aussi de la communication téléphonique’’ a-t-il insisté.

Il a indiqué que du point de vue sanitaire, des postes de santé avancés seront mis en place, pour appuyer les centres et postes de santé, en vue de renforcer la couverture sanitaire.

Selon lui, des mesures doivent sont prises pour miser sur la prévention et faire de sorte que ce Magal ne soit pas l’occasion pour la propagation de certaines maladies, comme la dengue qui est signalée dans la région de Louga.

‘’Le service national d’hygiène intervient pour faire la police sanitaire. Nous avons commencé à faire des opérations de mobilisation en éliminant des foyers larvaires, mais aussi en désinfectant les domiciles’’, a-t-il indiqué.

Cependant, concernant la prévention individuelle, le travail sera mené à travers des visites à domicile, la communication et la sensibilisation.

Pour l’hydraulique, le manque d’eau à Touba est une réalité même si plusieurs efforts sont déployés pour apporter des solutions à ce problème, a-t-il reconnu.

‘’Le palliatif est d’apporter des bâches d’eau et faire circuler des citernes pour ravitailler les populations de la périphérie de Touba, les plus touchées par cette pénurie’’, a expliqué le gouverneur de la région de Diourbel. A cet effet, 140 citernes seront déployées ainsi que 70 bâches d’eau dans la zone centre et la périphérie. A cela s’ajoute, une extension du réseau de près de 40 km.

Dans le même temps, la structure qui s’occupe de l’eau à Touba ‘’Mawu Rakhmati’’ a réalisé près de 12 km d’extension.

Concernant les mesures sécuritaires, des hommes seront déployées pour jalonner la route quatre jours avant le Magal. A ce propos, il appelle les transporteurs à plus de ‘’sérénité’’ sur les routes, car la plupart des accidents sont dus à l’excès de vitesse. 

Des mesures de polices sont également prévues pour interdire, par exemple, la circulation des deux roues et des charrettes et assurer la sécurité routière.

Interpellé sur la question du terrorisme, il a appelé les populations à faire preuve de précaution et à coopérer avec les forces de sécurité. ‘’Des mesures seront arrêtées de toutes les façons’’, a-t-il assuré.

SBS/ASG