La presse,
APS
SENEGAL-RELIGION-MEDIAS

La presse, "un partenaire de taille pour vulgariser les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba" (petit-fils)

Touba, 2 nov (APS) - La presse demeure "un partenaire de taille" pour vulgariser les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, fondateur du mouridisme (1885-1927), l’une des principales confréries musulmanes sénégalaises, assure un de ses petits-fils, Serigne Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaindé Fatma.
 
"Je l’ai toujours dit, la presse est un partenaire de taille pour nous, parce que nous avons des enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba que nous voulons vulgariser partout à travers le monde", a dit le marabout, dans un entretien avec l’APS.
 
"Je crois que nous ne pouvons trouver meilleur partenaire que la presse dans la vulgarisation de l’œuvre du Cheikh", a ajouté Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaindé Fatma, président de la commission culture et communication du magal de Touba. 
 
Cette manifestation religieuse commémorant l’anniversaire du départ en exil du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba, draine chaque année à Touba plusieurs milliers de fidèles du Sénégal et de partout à travers le monde.
 
"C’est pour cette raison que nous accordons une place importante à la presse et à la communication de manière générale et l’APS, en tant qu’organe mère, a une place dans ce dispositif", a souligné Cheikh Abdoul Ahad Mbacké Gaindé Fatma, interrogé sur les préparatifs du magal 2017, prévu le 8 novembre prochain.
 
SBS/BK