Covid-19 : réseaux sociaux et médias, recours de l’Eglise pour les célébrations de Pâques
APS
SENEGAL-RELIGIONS

Covid-19 : réseaux sociaux et médias, recours de l’Eglise pour les célébrations de Pâques

Dakar, 8 avr (APS) - Les rassemblements étant interdits à cause de la pandémie du nouveau coronavirus, l’Eglise catholique compte sur le net et les médias pour la diffusion de la grande messe marquant la fête de pâques, selon le chargé de communication de l’Archidiocèse de Dakar, Abbé Baye Remis Diouf.
 
’’Pour ce qui est de l’Archidiocèse de Dakar, Mgr Benjamin et tous les autres Evêques ont interdit tout rassemblement, mais la célébration de l’eucharistie marquant la fête de pâques s’effectuera à travers les réseaux sociaux et les médias locaux’’, a-t-il déclaré dans un entretien accordé à l’APS.
 
Selon lui, le Covid-19 étant une épreuve, vérifiant la qualité de la foi, il reste important de célébrer avec faste cette fête marquant la mort et la résurrection du Christ, malgré la situation.
 
’’Cet événement donne l’occasion de découvrir une autre réalité spirituelle chrétienne appelée l’Eglise domestique où tout ce qui se fait en famille, s’effectue sous la coupole de Dieu Lui-même’’, a-t-il expliqué.
 
Avec le concours des médias et en ligne, a poursuivi le Vicaire, les gens devront suivre toute l’eucharistie et les programmes prévus dans cette semaine sainte et l’événement pascale du dimanche.
 
Il a rappelé que l’Archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, développe un concept parallèle nommé ‘’la proximité spirituelle’’, visant à atteindre tous les fidèles à travers la toile. 
 
’’L’office diocésain de l’information et de la communication (OFICOM), à travers ses différents canaux, fait des directs pour diffuser tous les programmes liés à ces festivités’’, a-t-il dit.
 
Les gens ne peuvant plus prier en communauté, ils sont touchés dans leur foi, selon le chargé de communication de l’Archidiocèse de Dakar, relevant que l’Eucharistie est le sommet et la source de toute la vie de l’église.
 
A l’en croire, cette période particulière permet d’explorer d’autres trésors, notamment celui de la communion spirituelle, à travers les plateformes de communication.
 
’’La pâques étant la fête la plus importante pour un chrétien, nous avons intérêt à le prendre comme tel et à ne pas se désarmer devant’’ cette situation née de la pandémie du Covid-19, a-t-il noté. 
 
Pour Abbé Baye Remis Diouf, cette période devra pousser ’’tout un chacun à le voir comme un test ou un exercice de fidélité à Dieu, en célébrant la journée’’.
 
Le chemin de croix prévu ce vendredi aura également lieu tout en respectant les mesures sanitaires, de distanciations et de restrictions prises par le ministère de l’Intérieur, a-t-il affirmé
 
 

AMN/OID/AKS