Kaffrine : un religieux appelle à la solidarité pour lutter contre le Covid-19
APS
SENEGAL-KORITE-SERMON

Kaffrine : un religieux appelle à la solidarité pour lutter contre le Covid-19

Kaffrine, 24 mai (APS) – Le représentant du Khalife général des mourides à Kaffrine (centre), Serigne Modou Mbacké, a appelé dimanche, à un soutien des familles dans le besoin en cette période où sévit l’épidémie du Covid-19 ayant provoqué un ralentissement des activés économiques du pays.
 
Le fils de Serigne Moustapha Bassirou Mbacké s’adressait à des fidèles lors d’un sermon sanctionnant la prière de l’Eid El Fitr, marquant la fin du mois de ramadan.
 
‘’Il faut continuer à cultiver l’esprit de paix et de solidarité surtout en ces périodes où la plupart des activités économiques du pays sont au ralenti à cause de la maladie à coronavirus’’, a-t-il appelé, invitant également les fidèles au respect du prochain. 
 
Le petit fils de Serigne Touba, fondateur du mouridisme, a ensuite invité les fidèles musulmans à respecter les mesures de prévention contre le coronavirus tout en faisant recours à la prière afin que le Covid-19 soit éradiqué.
 
‘’Nous prions pour l’éradication définitive de cette maladie à coronavirus. Nous prions pour les malades qui sont dans les hôpitaux. Nous demandons à Dieu de préserver ceux qui ne sont pas atteints de la maladie à coronavirus’’, a-t-il prié, invitant aussi les musulmans à davantage respecter les mesures édictées par les autorités sanitaires pour diminuer les risques de contamination du COVID 19. 
 
‘’Dieu seul peut éradiquer cette maladie de la terre. Nous devons retourner à lui et implorer son pardon’’, a encore invité Serigne Modou Mbacké. Il est par ailleurs revenu sur le sens du zakat al fitr, l’aumône que le musulman donne à la fin du ramadan.
 
La distanciation physique, le port du masque, le lavage des mains ont été respectés par les fidèles venus prier à la mosquée de +Penthie-mi+, un quartier mouride de la commune de Kaffrine, sous l’encadrement des forces de défense et de sécurité et de la Croix rouge.
 
L’Imam de la grande mosquée de Kaffrine et d’autres imams ont décidé de surseoir, jusqu’à nouvel ordre, aux rassemblements de personnes pour les prières hebdomadaires et les rituels quotidiens pour une meilleure gestion de la pandémie du Coronavirus. Ils n’ont pas effectué cette année la prière de L’Eid El Fitr.
 

MNF/AKS