Kaffrine : les Sénégalais invités à la paix, au dialogue et à l’unité
APS
SENEGAL-RELIGION

Kaffrine : les Sénégalais invités à la paix, au dialogue et à l’unité

Ngodiba (Kaffrine), 7 jan (APS) – Le Khalife de la cité religieuse de Ngodiba (Kaffrine, centre), Eladji Ibrahima Bâ, a invité, samedi soir, les Sénégalais à cultiver la paix, le dialogue et l’unité afin de contribuer à l’émergence du pays.

‘’L’islam est une religion de paix. Nous appelons solennellement tous les acteurs politiques, religieux, de la société civile, et particulièrement la jeunesse, à pratiquer les préceptes de
l’islam et adopter une démarche de dialogue et d’unité pour pouvoir développer notre cher pays’’, a-t-il dit lors de la ziarra annuelle de Ngodiba, présidée par le préfet de Kaffrine, Mame Less Cabou.

De nombreux fidèles sont venus assister à cette 60e édition, rythmée par la lecture du saint Coran et des zikr, en présence de plusieurs guides religieux et de responsables politiques de Kaffrine.

‘’Comme le disait le chef de l’Etat, Macky Sall, +la patrie avant le parti+, bous devons prôner le dialogue afin de voir comment faire émerger le pays. Seul le pays doit nous intéresser. Aujourd’hui, il y a trop de propagande au Sénégal, et pourtant, notre seul et unique guide doit être le Prophète [Mohamed]. Il nous faut revenir sur les enseignements du Prophète pour refaire nos valeurs’’, a exhorté le guide religieux.

Il estime que pour trouver des solutions à la crise des valeurs actuelle, "il nous faut revenir aux instructions et orientations de nos ancêtres’’.

Il a aussi prôné un retour à la sunnah du Prophète. ‘’Aujourd’hui, nous vivons dans un monde traversé par une crise des valeurs, plus précisément une crise morale et de leadership. Nous devons revoir encore les mœurs qui constituent aujourd’hui un véritable problème au Sénégal. Nous ne devons que toucher et connaître la sunnah comme le veut le Prophète (PSL)’’, a encore plaidé Eladji
Ibrahima Bâ.

Le guide religieux a par ailleurs plaidé pour la construction de la route Kaffrine-Nganda. ‘’Par la voix du Premier ministre, le chef de l’Etat nous avait promis de démarrer les travaux de la route Kaffrine-Nganda au mois d’octobre 2017, et jusqu’à présent, ces travaux tardent à démarrer. Nous lançons un appel au chef de l’Etat, à construire la route Kaffrine-Nganda’’, a déclaré le marabout.

‘’La construction de cette route serait une aubaine pour la population de Kaffrine. Cette route est notre seule et unique doléance. Nous tendons encore la main au chef de l’Etat’’, a-t-il ajouté.

La ziarra annuelle de la cité religieuse de Ngodiba a été initiée en 1957 par Cheikh Ibrahima Niass, fondateur de la ‘’Fayda Ibrahimiya’’.

MNF/ASG