Jésus et Marie doivent être davantage donnés en exemple (Aly Ngouille Ndiaye)
APS
SENEGAL-SOCIETE-PERSPECTIVES

Jésus et Marie doivent être davantage donnés en exemple (Aly Ngouille Ndiaye)

Popenguine, 10 juin (APS) - Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, estime que la vie de Jésus et de la Vierge Marie, deux figures honorées à la fois des chrétiens et des musulmans, peut être donnée davantage en exemple aux plus jeunes pour contrecarrer "la recrudescence des crimes et la propagation d’idéologies aux antipodes des valeurs’’ sénégalaises.

"Avec la recrudescence des crimes et la propagation d’idéologies aux antipodes des valeurs léguées par nos traditions respectives et pouvant ébranler fortement notre foi et crainte en Dieu, la vie de Jésus et de la Vierge Marie, tous honorés à la fois, par les chrétiens et les musulmans, doit être montrée davantage en exemple dans notre société", a-t-il déclaré.
 
Aly Ngouille Ndiaye s’exprimait lors de la cérémonie officielle du 131e pèlerinage de Popenguine, dans le département de Mbour (ouest), une manifestation dont le thème portait sur "Marie notre mère, offre nos souffrances à Jésus".
 
‘"En ce moment solennel où les cœurs et les esprits sont tournés vers notre créateur, le message’’ que le président Macky Sall "m’a chargé de vous transmettre, est l’appel habituel à un véritable retour aux valeurs cardinales et aux nobles caractères qu’ont enseignés durant toutes leur vie, le Christ et la Très sainte Marie", a dit Aly Ngouille Ndiaye.
 
A l’en croire, ces "nobles caractères, communs à toutes les religions révélées, constituent la véritable solution à nos malheurs et à nos souffrances", de même qu’ils sont "la clé de notre réussite dans ce bas-monde et dans l’au-delà", a indiqué le ministre de l’Intérieur.
 
"En pareilles circonstances, la mission sacrée de l’Eglise, qui est de réaliser la paix de l’âme, mérite d’être revisitée dans notre contexte actuel marqué par une perte progressive de vertus religieuses et de repères traditionnels qui, jusque-là, fondent notre identité", a lancé Aly Ngouille Ndiaye.
 
Aussi est-il attendu de l’Eglise "une contribution soutenue" dans le cadre du travail de restauration des valeurs, a-t-il dit, ajoutant que cette dernière "a toujours produit des modèles de probité" et demeure source d’inspiration pour la jeunesse.
 
Or, a-t-il fait observer, "de plus en plus, la société sénégalais, plus que par le passé, peine à s’approprier les valeurs morales véhiculées par les religions, pour en faire un code de conduite".
 
ADE/BK