Incendie de Médina Gounass : un bilan provisoire fait état de 23 morts
APS
SENEGAL-RELIGION-INCENDIE

Incendie de Médina Gounass : un bilan provisoire fait état de 23 morts

Dakar, 13 avr (APS) - Un bilan provisoire de l’incendie survenu mercredi après-midi au "daaka" de Médina Gounass (Vélingara, sud), fait état de 23 victimes, un dernier décès ayant été annoncé jeudi en milieu de matinée, a appris l’APS.
 
Le marabout de Médina Gounass, dirigeant la prière de l’aube sur ce site de retraite religieuse du même nom, avait annoncé que 22 décés avaient été enregistrés suite à ce drame, a rapporté un journaliste contacté sur place par l’APS.
 
Un décès a été ensuite officialisé ’’en milieu de matinée’’, portant à 23 le nombre de décès provoqués par cet incendie, a précisé ce journaliste.

17 corps non identifiés ont été enterrés, Selon Radio Sénégal (publique), qui signale l’arrivée, sur place, en fin de matinée, d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.

Celle-ci s’était auparavant rendu au chevet des blessés reçus à l’hôpital régional de Tambacounda (est), signale-t-on.
 
Un feu s’était déclaré mercredi vers 15 heures dans la zone du nouveau forage du ’’daaka’’, avant de consumer une bonne partie du site, selon Amadou Tidiane Talla, député et proche de la famille religieuse à l’origine de cette retraite spirituelle.
 
Le "daaka" de Médina Gounass attire chaque année des milliers de pèlerins venus de plusieurs pays de la sous-région. Le nombre de pèlerins s’accroît d’année en année.
 
Cette retraite religieuse avait été initiée par le marabout Thierno Mouhamadou Saïdou Bâ, alias Mamadou Hawoly Bâ, né en 1900 dans le village de Thikité, dans le département de Podor (nord).
 
Il est décédé en 1980 à Dakar, suite à une maladie qu’il contracta au cours de son célèbre pèlerinage à Fès. Il est enterré à Médina Gounass, la cité religieuse qu’il a créée en 1936.
 
BHC/BK