Louga : Des religieux sensibilisés à la planification familiale
APS
SENEGAL-RELIGION-SANTE

Louga : Des religieux sensibilisés à la planification familiale

Louga, 23 mars (APS) - Des chefs religieux musulmans et chrétiens de la région de Louga ont bénéficié, samedi, d’une formation sur la planification familiale à l’initiative du Cadre des religieux pour la santé et le développement (CRSD).

Cette formation vise à permettre aux bénéficaires d’intégrer dans leurs prêches le plaidoyer pour l’espacement des naissances et ainsi contribuer à la lutte contre la mortalité maternelle et infantile.
 
La cérémonie a été présidée par l’adjoint au gouverneur chargées des Affaires administratives, Souleymane Ndiaye.
 
’’Cette activité entre dans le cadre de nos séries d’atelier à travers toutes les régions du pays pour former les religieux musulmans et de l’Eglise afin qu’ils fassent le plaidoyer pour l’espacement des naissances et sauver des vies’’, a dit le président du CRSD, Cheikh Saliou Mbacké. 
 
Selon les résultats de l’Enquête démographique et de santé continue (EDS-C) de 2017, le taux de prévalence contraceptive (TPC) dans la région de Louga est relativement faible (19,4%) comparé à la moyenne nationale (26%).
 
’’Le taux de mortalité infantile et maternelle au Sénégal est trop élevé. Pour lutter contre ces décès évitables, nous nous sommes engagés en tant que religieux à sauver des vies’’, a-t-il soutenu.
 
Selon l’Imam Cheikh Saliou Mbacké, l’Islam et l’Eglise permettent l’espacement des naissances car ’’la vie humaine est sacrée pour toutes les religions et lorsque des vies humaines sont en jeu, la religion doit être interpellée’’.
 
Les participants vont être informés sur l’utilité de la planification familiale pour les amener à parler de ce sujet dans leurs prêches.
 
Les religieux qui ont pris part à la rencontre ont salué une initiative ’’venue à son heure’’.
 
’’C’est une activité de sensibilisation qui nous permet de découvrir de nouvelles expériences. La religion musulmane est favorable à ce genre d’activité’’, a souligné le représentant de l’Imam de la grande mosquée de Louga, Edmo Hanne.
 
Pour Abbé Renard, cet atelier va permettre aux religieux d’échanger sur la conception des familles.
 
Le CRSD est une organisation inter-religieuse fondée en juillet 2014. Elle œuvre pour l’amélioration de la santé maternelle et infantile au Sénégal, selon un document remis à la presse. 
 
La même source explique que l’organisation souhaite encourager le dialogue et la coopération entre les communautés religieuses du pays pour améliorer la santé maternelle et infantile et faire la promotion de l’espacement des naissances conformément aux enseignements religieux.
 
 
 

SK/OID