Décès du Khalife de Léona : Macky Sall a perdu
APS
SENEGAL-RELIGION

Décès du Khalife de Léona : Macky Sall a perdu "un véritable ami" (proche)

Kaolack, 10 nov (APS) – Le président de la République, Macky Sall a perdu "un véritable ami" avec le décès jeudi du Khalife général de Léona Niassène, a indiqué vendredi, Ameth Khalifa Niasse, frère du défunt marabout.
 
Le guide religieux a été inhumé vendredi après la prière de 14h, dans l’enceinte de la grande mosquée de Léona Niassène.

La prière mortuaire a été dirigée par le khalife général de Médina Baye, Cheikh Ahmet Tidiane Ibrahima Niasse, en présence du gouverneur de la région de Kaolack, Al Hassan Sall, de la ministre de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du secteur public, Mariama Sarr.
 
Le chef de l’Etat est attendu ce mardi à 11 heures à Léona Niassène pour présenter ses condoléances à la famille du défunt marabout.
 
"Le président Macky Sall a perdu son véritable ami. Aujourd’hui tout le Sénégal peut témoigner des excellentes relations entre le défunt khalife de Léona et le chef de l’Etat", a réagi Ameth Khalifa Niasse, frère du défunt khalife général de Léona Niassène.
 
"Il est difficile de témoigner sur El Hadji Ibrahima Niasse. C’est un grand homme qui demeure ambiguë pour l’éternité. Les fidèles qui sont ici présents se souviennent du mois de mars lors de l’inauguration de la grande mosquée de Léona par le président de la République. Ils sont de véritables amis", a-t-il ajouté.
 
Le président du Groupe Walfadrji, Sidy Lamine Niasse, également frère du Khalife général de Léona Niassène, a ajouté que le Sénégal a perdu "un grand érudit qui a servi l’islam, la tarikha Tidiane et son pays".
 
"C’est un homme de savoir. C’est un homme de bien, un homme de foi et un homme de bien. Pour toutes ces raisons, la famille Niasse, les musulmans du monde entier ont perdu un grand homme’’, a-t-il dit.
 
"Il fut un homme très humble, un homme égale à lui-même et qui n’a pas de façon bref, c’est un grand érudit. Aujourd’hui, le Sénégal est frappé par un mal. Mais un mal porté par tout le monde", a- ajouté Sidi Lamine Niasse.
 
Prenant part à la cérémonie, le président de la Commission de concertation sur le croissant lunaire, Ahmet Iyane Thiam, a soutenu que le khalife de Léona Niasse était un "savant", un "travailleur", "un homme de bien". 
 
Pour l’ancien Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, El Hadji Ibrahima Niasse s’est illustré par l’édification de la grande mosquée de Léona qu’il a pu construire avec le soutien de l’Etat.

MNF/ASB/ASG