Aly Ngouille Ndiaye magnifie le ’’rôle important’’ du Khalife général des mourides dans la lutte contre la Covid-19
APS
SENEGAL-RELIGION-SANTE

Aly Ngouille Ndiaye magnifie le ’’rôle important’’ du Khalife général des mourides dans la lutte contre la Covid-19

Touba, 7 oct (APS) – Le ministre de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a magnifié, mercredi, à Touba, le rôle important joué par le Khalife général des mourides dans la lutte contre la propagation de la pandémie à coronavirus.
 
’’Si l’Etat du Sénégal est aujourd’hui cité en exemple par ses pairs, dans la lutte contre la Covid-19, c’est parce vous y avez joué un rôle important sur tous les plans’’, a-t-il, déclaré, en s’adressant au Khalife générale des mourides, Serigne Mountakha Mbacké.
 
Le ministre de l’Intérieur s’exprimait ainsi, à l’occasion de la cérémonie officielle du Grand Magal de Touba, un évènement religieux commémorant le départ en exil au Gabon de Cheikh Ahmadou Bamba, le fondateur du mouridisme. 

Pour cause de pandémie, cette cérémonie a été organisée dans la sobrieté.
 
Selon Aly Ngouille Ndiaye, Serigne Mountakha Mbacké a été le premier à s’impliquer dans cette lutte, avec en prime, une contribution hautement symbolique de deux-cent millions de francs CFA, au profit de l’Etat.
 
Le Khalife, a t-il ajouté, avait également demandé à tous les disciples mourides de porter assistance, en termes de nourritures, kits sanitaires et autres donations, aux patients atteints du Covid, sous traitement dans les centres dédiés, notamment à Touba.

’’Mais le plus important est que vous avez été le premier à montrer l’exemple quant au respect des mesures barrières tel que vous le faites ici, en portant le masque, comme partout, lors de vos différentes sorties’’, a-t-il souligné.
 
A l’en croire, toutes les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de sa politique de riposte au Covid-19, l’ont été de concert avec le Khalife général des mourides. Il a annoncé que la même démarche sera adoptée pour les autres décisions connexes à venir.
 
Le ministre a par ailleurs rappelé les efforts exceptionnels consentis par l’Etat dans la voirie, l’assainissement et l’approvisionnement de la ville sainte en eau potable, pour la bonne tenue du Magal. 
 
Concernant l’eau, il a renseigné que cette année, trois nouveaux châteaux sont venus s’ajouter au réseau existant, composé de trente-trois forages, soit un total de trente-six forages, tous opérationnels actuellement.
 
Il a annoncé que pour une meilleure prise en charge de cette lancinante question de la problématique de l’eau, l’Etat, va incessamment démarrer les travaux de son programme d’urgence spécial pour la ville de Touba, d’un montant de deux milliards de francs CFA.
 
’’Le bureau d’études pour diagnostiquer le problème de l’eau a été mis en place (…). Et ils viendront vous voir pour recueillir vous recommandations’’, a-t-il dit au Khalife.
 
Il a, dans le même sillage, rappelé que le président de la République, Macky Sall, a remis lundi, à Serigne Mountakha Mbacké, deux titres fonciers qui ont été de vieilles revendications de ce dernier.
 
Le premier est un site de quatre hectares, à la Grande Mosquée de Diourbel. Le second concerne l’ancien stade de Mbacké khéwar qui devrait abrite très prochainement, un complexe islamique et une mosquée. 
 

MK/OID