Rentrée Cours et tribunaux : les citoyens invités à un plus grand respect de la loi
APS
SENEGAL-JUSTICE-APPEL

Rentrée Cours et tribunaux : les citoyens invités à un plus grand respect de la loi

Dakar, 26 jan (APS) – Le procureur général près la Cour suprême, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, a appelé jeudi à Dakar, ses compatriotes à un plus grand respect de la loi, fondement de la vie en société.
 
"Il est normal dans une société organisée que les citoyens respectent la loi. A défaut, l’Etat qui détient le monopole de la contrainte légale doit s’en assurer’’, a-t-il déclaré. 
 
"Autrement, aucune jouissance de droits fondamentaux ne serait effective", a ajouté le magistrat lors de l’audience solennelle de rentrée des cours et tribunaux.
 
Le procureur général soutient que l’inobservation des devoirs devrait exposer à des sanctions. 
 
Dans ce cadre, les troubles à l’ordre public, la destruction de bien public, le non-paiement de l’impôt, entres autres, "constituent autant de causes de responsabilités civile et pénales", a prévenu le procureur général près la Cour suprême.
 
Selon lui, le sens civique "est un devoir dont le respect est essentiel à la paix sociale, à la pérennité de l’Etat". D’où ses regrets concernant "la facilité" et "l’insouciance" avec lesquelles le réseau téléphonique par exemple est dégradé.
 
"On obstrue les trottoirs et les chaussées de nos centres urbains qu’on a fini de transformer en dépotoirs et urinoirs à ciel ouvert. Il en est ainsi de l’augmentation exponentielle des accidents de la circulation routière", a-t-il déploré.
 
Le procureur général près la Cour suprême reconnait toutefois que "tous les comportements déviants ne peuvent être juridiquement sanctionnés".
 
Aussi propose-t-il "des politiques efficaces" pour mettre un terme à certains comportements déviants, dans les cas où l’incivisme atteindrait "le stade de l’indiscipline notoire".
 
SDI/BK