Saccage d’un centre de vote à Touba : Mor Lô et Assane Mbacké mis en liberté provisoire
APS
SENEGAL-JUSTICE

Saccage d’un centre de vote à Touba : Mor Lô et Assane Mbacké mis en liberté provisoire

Diourbel, 17 Août (APS) – Le Tribunal de grande instance de Diourbel a accordé ce jeudi une liberté provisoire à Mor Lô et Assane Mbacké, instigateurs présumés du saccage du centre de vote de l’Université Cheikh Abdou Ahad Mbacké de Touba, lors des élections législatives du 30 juillet dernier, a appris l’APS.
 
"Ce qui est constant dans cette affaire c’est le saccage de bureaux de vote et plusieurs citoyens n’ont pas pu accomplir leurs devoirs citoyens", a dit dans son réquisitoire, le Procureur de la République, Moussa Guèye, lors du procès des instigateurs présumés du saccage de ce centre de vote
 
"Il faut retenir que des personnes ont détruit des biens publics par infraction", a ajouté le magistrat.
 
Abordant le fond du dossier, il a indiqué pour ce qui concerne Mor Lô, le principal témoin n’a pas convaincu le tribunal de sa participation du saccage des bureaux de vote.
 
"Il n’y a pas eu de preuves par rapport à sa culpabilité .A la barre, le témoin est revenu sur ses déclarations", a noté le Procureur.
 
Pour Assane Mbacké, une vidéo considérée comme un fait d’incitation au saccage et le témoignage de Mor Talla Sylla qui avait dit avoir reconnu Serigne Assane Mbacké lors de cet incident n’ont pas suffi au tribunal.
 
Me Abdou Dialy Kane a d’ailleurs souligné que "le seul élément factuel sur lequel on pouvait se fonder est la vidéo où les dites déclarations ont été publiées le lendemain des élections".
 
Me Adama Fall, l’un des conseils de Serigne Assane Mbacké a expliqué que son client "ne pouvait pas matériellement être présent au saccage et qu’il n’avait donné aucun mot d’ordre".
 
L’affaire du saccage des bureaux de vote de l’université Serigne Abdou Ahad Mbacké sera mis en délibérée le jeudi 24 août.

ID/ASB