Me Sidiki Kaba réitère l’ambition de l’Etat de poursuivre la modernisation de la justice
APS
SENEGAL-JUSTICE-GOUVERNANCE

Me Sidiki Kaba réitère l’ambition de l’Etat de poursuivre la modernisation de la justice

Saly-Portudal (Mbour), 19 août (APS) – Le Garde des sceaux, ministre de la justice, Me Sidiki Kaba a réitéré, samedi à Saly-Portudal (Mbour, ouest), l’ambition de l’Etat de poursuivre la politique de modernisation de la justice et d’amélioration des conditions de travail des magistrats.


Me Kaba qui présidait la cérémonie d’ouverture des travaux de l’Assemblée générale ordinaire de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) a rappelé "la ferme volonté" et l’"engagement irréversible" du chef de l’Etat de faire de la Justice "un outil performant de développement économique, de paix sociale et de sécurité".

Le Garde des sceaux a également soutenu que "malgré les maigres moyens" alloués à la Justice (0,98% du budget national, son département s’emploie à la mutualisation des efforts et compétences des acteurs pour renforcer davantage la crédibilité du système judiciaire à travers des réformes structurelles profondes de l’organisation judiciaire.

"En ce qui concerne la loi organique sur le Conseil supérieur de la magistrature, vous avez pu constater l’augmentation du nombre de magistrats élus au sein de cette structure, qui passe de trois à quatre magistrats, tel qu’il a été formulé dans la demande de l’UMS, pour un mandat de trois ans renouvelables une fois et non plus pour un mandat de quatre ans sans limitation", a expliqué Me Sidiki Kaba.

Parlant du statut des magistrats, le ministre de la Justice convoque des "innovations majeures" qui concernent l’augmentation de postes hors hiérarchie, la revalorisation de certains emplois judiciaires, la prise en compte de certaines fonctions dans les emplois judiciaires, qui ont permis à 61 magistrats d’accéder, récemment, à ces grades.

En réponse à une des revendications des magistrats, notamment sur le renouvellement du vieux parc automobile, qui date de 2006-2008, Me Kaba a rappelé l’engagement "ferme" du chef de l’Etat de réaliser "progressivement" cette attente.

"Je pense que dans les budgets des deux années qui suivent, beaucoup de véhicules vont être réformés", a-t-il promis, ajoutant que "toutes les juridictions sénégalaises vont bientôt être dotées en matériel informatique".

Me Sidiki Kaba a aussi fait remarquer que "le chef de l’Etat a déjà satisfait les revendications qui ont trait à la défiscalisation des indemnités de judicature et de logement".

Il a rappelé que le président de la République a, dans un souci d’amélioration des conditions de vie des magistrats, mis 220 logements à la disposition des jeunes magistrats.


ADE/PON